Partie en Syrie à l’âge de 15 ans, Shamima Begum a été déchue de sa nationalité britannique au mois de février dernier. Se retrouvant dans une position inconfortable, la jeune femme avait alors refusé de laisser partir son bébé, seul, au Royaume-Uni. Depuis, les deux sont restés en Syrie, entre les mains des FDS, les forces démocratiques kurdes.

Toutefois, Moustafa Bali, le porte-parole de la milice combattant les forces islamistes, a confirmé que le bambin était décédé. S’il n’a pas dévoilé les raisons de sa disparition, il semblerait toutefois que les mauvaises conditions de vie, dans les camps de réfugiés, lui aient été fatales, la BBC invoquant même une pneumonie. L’enfant, le troisième de Shamima était d’ailleurs né dans un tel camp, après que sa maman ait décidé de fuir les forces de l’État islamique.

Shamima, déchue de sa nationalité britannique

Shamima elle, a toujours refusé de laisser son bébé partir seul au Royaume-Uni. Fils d’une Anglaise d’origine, ce dernier avait effectivement reçu la nationalité britannique par le sang. Malheureusement, sa mère aura tout fait pour qu’il reste à ses côtés, elle qui ne pouvait rentrer après que le gouvernement anglais ait annoncé sa déchéance de nationalité au mois de février dernier. Les deux premiers enfants de la jeune femme, nés en Syrie, sont également décédé, des suites de maladie et de malnutrition.

Le gouvernement anglais taclé par l’opposition

Choqué par l’annonce de la mort de cet enfant, la députée travailliste et figure de l’opposition, Diane Abbott, a fustigé la décision du gouvernement d’ôter toute nationalité à Shamima, une décision « contraire au droit international » rappelle-t-elle. Elle incombera plus tard la mort de l’enfant au gouvernement qui n’a pas su agir dans le bon sens selon elle. Une situation qui place d’ailleurs d’autres pays européens dans l’embarras, eux qui ne savent pas vraiment comment réagir face à la possibilité de devoir rapatrier ou non, des djihadistes issus de leurs terres. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom