Tariq Ramadan, le célèbre penseur islamique, sortait de prison pour une caution de 300 000 EUR en Novembre dernier. Un séjour carcéral de près de 10 mois, consécutif à des accusations de viols. Depuis le chercheur faisait profil bas, jusqu’à son apparition très remarquée en début de semaine à une conférence sur les violences faites aux femmes. Une apparition fortement critiquée par l’opinion publique et notamment certains politiques. Ce vendredi la mosquée qui abritait les locaux de son association lui retirait son « prêt à usage ».

Loading...

Une compagnie gênante ?

Tariq Ramadan est considéré comme le penseur islamique de ces temps. Chercheur et professeur d’Islam, il a été membre d’un groupe consultatif de la Commission européenne sur le dialogue entre les peuples et les cultures et aurait fait partie du groupe de travail du gouvernement britannique, créé par Tony Blair à la suite des attentats à la bombe de Londres de 2005.

Ce que les débats houleux autour des accusations de viols n’avaient pas réussir à défaire sur le prestige de l’homme; les mois d’incarcération et la libération sous caution accordée par la justice française pour raisons de santé, avaient fini de les arracher. Désormais, le ”grand” Ramadan devenait persona non grata auprès même de sa communauté confessionnelle.

Ce vendredi selon la presse hexagonale, le Centre Tawid, qui abrite la Mosquée de Saint-Denis en France depuis plus de 30 ans, aurait demandé à l’illustre prêcheur musulman de bien vouloir trouver un autre emplacement pour abriter son association ‘’Horizons’’ qui depuis 20 ans serait sise en ses locaux. « Nous sommes en plein réaménagement des locaux et nous avons décidé de récupérer ce bien car nous en avons besoin pour notre communauté qui s’agrandit » expliquait le Directeur du centre à la presse, sans pour autant signifier qu’au sein même de la communauté des voix s’élevaient pour dire qu’au vu de ses ennuis judiciaires qu’il était mieux de lui demander de partir pour éviter les amalgames à en croire des propos rapportés par un média français.

Voir les commentaires

11 Commentaires

  1. En tout les cas depuis le debut de ces histoires de sois disant viols on a constaté que des accusations sans preuves caution ou autres il a etait aquité et je souhaite qu’il aura encore la force de presenter comme il a fait le vrai Islam car le vrai Islam n’est pas de precher ou obliger les gents à se convertire mai c’est de se comporter comme nous demande l’Islam car je ne vois pas en quoi ça peut nuire ou gener le non musulman qui que ça sois le fait de ne pas manger du porc ou consommer l’alcool ou porter le foular…?

  2. Il n’avait qu’à s’occuper de son foyer lieu de faire le joli cœur,certes il n’est pas encore jugé coupable, mais il n’ya pas de fumée sans feu.

  3. Cest honteux Mme Marlène schiappa ce que vous penser .laisser mr Ramadan en paix .s il est reconnu coupable de violences sexuelles il devra répondre de ses actes .on n’en est pas encore la.

  4. Elle me fait rire Marlene Schiappa avec vos lois .vous aussi on devrait vous poursuivre pour incitation a la débauche .

  5. Cest triste .comment vous le condamner avant qu il ne soit reconnu coupable? ALLAH seul est le meilleur des juges Lui seul Sait .vous qui le chasser vous n’avez commis jamais d’erreurs dans votre vie ? En plus il les a reconnu mais ça ne vous donne pas le droit de le traiter de la sorte.le jugement définitif n’est pas encore rendu que vous décider de le condamner et de le chasser.patientez s il est reconnu coupable chacun décidera mais jusqu’à preuves du contraire …..

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom