Petite défaite pour R.Kelly. En effet, le chanteur accusé d’agressions sexuelles, vient d’être condamné après que l’une des quatre femmes l’accusant au pénal, ait également décidé de le poursuivre au civil. Une condamnation qui, semble-t-il, ne le préoccupe pas plus que ça.

Dans les faits, le chanteur a été inculpé au pénal pour des faits d’agressions sexuelles et viols sur mineures. Toutefois, celui-ci a estimé qu’il ne lui servirait à rien de répondre aux convocations de la justice et encore moins de se rendre à l’audience. Résultat, l’une des quatre plaignantes a décidé de le poursuivre au civil.

Une plainte au civil et au pénal

Requérant l’anonymat, la jeune femme assure avoir eu une relation sexuelle avec le chanteur lorsqu’elle n’était âgée que de 16 ans. Si la justice n’a pas encore officiellement tranché sur sa culpabilité ou non, la plainte au civil elle aura eu le mérite de faire quelque peu avancer les choses puisque le chanteur a été reconnu coupable.

Une audience qui ne l’intéresse pas

Une situation qui n’a toutefois rien changé pour lui. « Nous nous moquons de ce procès. Ce procès ne signifie rien pour nous », a ainsi déclaré son porte-parole au Chicago Sun-Time. Lors de cette audience, la plaignante a ainsi demandé à 50.000 dollars de dommages et intérêts. Toutefois, ce sera au juge de décider de ce montant à reverser, lors de la seconde partie du procès qui se tiendra le 8 mai prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom