La Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (SONACOP) du Bénin n’aura que 25% du marché auprès des ministères et de leurs diverses structures pour le compte de l’année 2019. Les ministères et leurs structures sont autorisés par le ministre de l’Economie et des finances, à s’approvisionner auprès des structures privées de commercialisation.

Loading...

«Je donne mon accord à titre exceptionnel à l’acquisition de carburant et lubrifiants à 75% auprès des stations privées et 25% auprès de la SONACOP, dans la mise en œuvre des activités inscrites  dans vos Plans de travail annuels respectifs, au titre de la gestion 2019 » a notifié Romuald Wadagni à tous les ministres. C’est dans une correspondance en date du 4 avril dernier.

D’après sa note, cette décision intervient en réponse aux demandes de ses collègues ministres qui ont sollicité une autorisation pour pouvoir approvisionner leurs structures en produits pétroliers auprès des stations privées. Ceci, «face aux difficultés qu’éprouve la SONACOP à satisfaire sa clientèle depuis un moment», rapporte le ministre des finances.

SONACOP sur un chemin de non-retour ?

Cette mesure n’est pas une première. La SONACOP, de plus en plus, perd le marché sous le poids de ses difficultés. En 2016, le gouvernement, en Conseil des ministres, a autorisé les institutions de la République et les ministères à s’approvisionner en produits pétroliers auprès des structures privées de commercialisation à hauteur de 30% au titre de l’année 2016.

70% du marché revenait encore à la SONACOP. Mais cette fois, elle n’aura que le quart, du moins en ce qui concerne les ministères. Les espoirs d’une renaissance de cette société d’Etat en agonie depuis des années s’amenuisent de plus en plus.

Voir les commentaires

13 Commentaires

  1. Vous n’avez rien compris. ___ a déjà fait mettre en application ce que vient de rendre public le ministre des finances. ___ a tout planifié pour que la SONACOP disparaisse pour promouvoir JNP et Ewell. Il a asphyxié exprès la SONACOP pour qu’elle soit complètement en cessation d’activité pour la racheter. L’appétit vorace de cet homme n’a pas de limite. ET quand on dit d’acheter chez les privés, on fait exprès de ne pas citer de nom. Or on sait bien que c’est à JNP, où depuis longtemps l’administration s’approvisionne. Ces hypocrites! Ils pensent que nous sommes tous aussi bêtes qu’eux.

    • Et voilà un autre scandale! talon doit dégager! trop c’est trop! le pays n’est pas talon ltd. ou Benin SA.
      Il faut arrêter cette mascarade!

  2. Certainement une ruse pour mettre l’argent du pays dans les poches de talons et ces charlatans qui ont certainement créé ces nouvelles compagnies privées au détriments de la compagnie d’état. Ce gouvernement là est capable de tout et il l’on prouvé totalement.

  3. Seulement en 2028 que vous allez le degagez. Une nouvelle loi sera votee pour les elections presidentielles 2021. OU pour etre candidat aux presidentials il faut necessairement etre porte par un parti politique qui a des deputes a l assemblee nationale. La ils feront le match amical UP porte par Talon et BR porte par koukpaki. Vous etes cuit au Benin… La vous allez comprendre…

    • Tu est très intelligent et oui, tu a dévoilé les plans futurs du gouvernement de la ruse mais soit rassuré. Comme l’a dit l’ami “Si talon réussi à finir son mandat, cela sera déjà un vrai miracle” C’est cela l’autre paramètre qu’ils essaient de minimiser mais c’est be pas connaître le Bénin.

  4. Mr le ministre des finances, nous ne sommes pas des moutons hein! Vous croyez etre malin. Et non seulement ca dans les stations privees. C’est de l’air qui est pompe dans le Reservoir. Qd tu demandes 30 litres, il faut t’attendre a 23 ou 25 litres dans le reservoir

  5. Ah Talon est d’une intelligence vraiment destructrice. Ici encore la politique de la ruse et de la rage à été menée. Tenez après avoir longtemps empêché le Sonacop de s’approvisionner en carburant et de pouvoir servir sa clientèle, on vient maintenant par son ministre autoriser les ministères à prendre le carburant dans le privé où les stations de Talon et ses amis ont gagné du terrain et règnent en maitres désormais. Pauvre pays.

    • Commenter :cessons de toujours voie les choses du mauvais et c’est le vrai problème auxquels le pays est confronté mais la seul qui peux nous redresser c’est sans doute ce monsieur la ,cest sans doute

    • Clairvoyant!
      Ça c’est la rupture!
      Tout pour talon et pour le peuple, on s’en fout.
      C’est exactement ce que fait talon et ces copains. Au lieu d’aller puiser directement des sous dans les caisses de l’Etat pour remplir sa poche quand le peuple crève dans la misère, ils on trouvé une autre méthode pour atteindre les mêmes objectifs.
      Heureusement qu’il y a des gens clairvoyants comme toi!

  6. C’est ce qu’on appelle conflit d’intérêt lorsque l’on connait le propriétaire des stations privées au Bénin. On laisse mourir volontairement les stations publiques afin de pouvoir autoriser les services de l’État à s’approvisionne chez les privés.

  7. Ici encore la pieuvre nommée talon est à la manoeuvre pour encore enrichir davantage ses nombreuses sociétés écran ; qu’on le dégage vite vite du paysage politique béninois 😠😠😠😠

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom