Grosse pression pour l’avionneur américain Boeing qui, un mois et demi après avoir cloué tous ses appareils 737 MAX au sol, va passer le dernier test d’autorisation de vol de la part de la FAA, l’autorité fédérale américaine d’aviation. Pour rappel, le système anti-décrochage MCAS, au cœur de nombreux problèmes, a été revu afin de satisfaire aux exigences.

Loading...

Une étape primordiale pour l’avionneur qui espère ainsi récupérer l’autorisation de vol de la part des autorités. Il faut dire que le 737 MAX est l’un des appareils phares de la firme américaine qui se retrouve, de fait, dans une situation économique difficile. À cela, s’ajoute le fait que la réputation du groupe a pris un terrible coup après le double crash Lion et Ethiopian Air ayant fait des centaines de morts. Toutefois, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le PDG de Boeing, Dennis Muilenburg, se veut résolument optimiste.

Le système MCAS, point faible des 737 MAX

En effet, ce dernier a partagé une série d’éléments modifiés susceptibles de convaincre les autorités qui, rappelons-le, ont approuvé les premiers changements apportés au MCAS en début de semaine. Dans les faits, les pilotes vont pouvoir tester et se familiariser avec ce système anti-décrochage directement via un simulateur de vol. De cette façon, ces derniers auront une expérience significative en matière de gestion de l’appareil, du système MCAS et de ses conséquences. 

Boeing, un vol test qui peut tout changer

« Boeing a terminé son dernier vol d’essai le 16 avril avec le logiciel MCAS actualisé. C’est un vol technique clé, précédant un vol de certification avec l’agence fédérale de l’aviation » a confirmé Boeing, avant que son PDG n’entre un peu plus dans le détail. Ainsi, les pilotes d’essai ont effectué pas moins de 120 vols, comptabilisant pour 203 heures, avec la nouvelle version du logiciel. Si les modifications apportées venaient à être validées, celles-ci seraient ensuite déployées à tous les appareils 737 MAX avant que ces derniers ne puissent reprendre leur activité.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom