La technologie 5G, tous s’accordent à le dire sera la technologie de télécommunications du futur à un niveau supérieur de celui de la 4G  au point de permettre de nouveaux usages numériques dans des domaines variés. Aussi quand la Chine et certains pays d’Asie se posent déjà en pole position de la recherche dans ce domaine, Trump et son administration décident que la place de leader devra revenir aux USA.

L’ « America First » dans les Télécommunications

En mars 2018, Huawei, le géant chinois et NTT DoCoMo, une entreprise partenaire annonçait la réussite des premiers essais de technologie 5G à Yokohama sur une fréquence de 39 GHz, Avec un débit de 650 Mbps. En avril de cette année, la Corée du Sud déployait pour la première fois  une offre commerciale 5G à un niveau national. Une avance confortable donc pour les pays asiatiques et surtout pour la Chine, avec Huawei.

Cependant pour le président américain, se laisser distancer par la Chine dans cette  nouvelle course technologique serait chose inadmissible. Comme il avait rouvert, il y a quelques semaines, le front de la conquête lunaire ; Donald Trump ouvrait la course à la 5G. Pour le président américain, rapporte la presse internationale, ce serait pratiquement une affaire d’honneur ; « La course à la 5G est une course que les États-Unis doivent gagner, (…) Nous ne pouvons pas nous permettre de nous faire dépasser pas un quelconque rival dans cette industrie cruciale pour le futur » ; aussi M. Trump aurait-il assuré vouloir peser de tout son poids et de son influence politique pour permettre un rapide déploiement de la technologie aux USA d’ici à l’orée 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom