Le secrétaire d‘Etat amércain Mike Pompeo n‘est plus le bienvenu dans les négociations entre la Corée du Nord et son pays. C‘est du moins ce que rapporte l‘agence de presse officielle du pays de Kim-Jong-un, KCNA. Les autorités nord-coréennes demandent un nouvel interlocuteur « plus prudent et plus mûr dans sa façon de communiquer ». Ces qualités ne pourraient être attribuées à l‘officiel américain selon les déclarations de Kwon Jong-gun, un haut responsable du ministère des Affaires étrangères nord-coréen, rapportées par l‘agence de presse.

Risque d‘un nouvel échec dans les discussions si M. Pompeo participe

«Je crains que si M. Pompeo participe encore aux discussions, l’atmosphère sera mauvaise et les discussions vont à nouveau s’engluer», a indiqué Kwon Jong-gun à l‘agence KCNA. L‘administration nord-coréenne reproche entre autres à Mike Pompeo d‘avoir été le responsable de l‘échec de la dernière rencontre qu‘il y a eu entre les deux pays à Hanoi au Vietnam. Les deux chefs d’Etat se sont rencontrés le mercredi 27 février pour tenter d’avancer sur le sujet de la dénucléarisation de la Corée du Nord. Mais cette rencontre s‘était soldée par un échec.

Les deux nations n‘arrivaient pas à accorder leurs violons sur l’enjeu crucial du désarmement nucléaire nord-coréen et sur la levée des sanctions réclamée par Pyongyang, même si les relations demeurent cordiales. Pyongyang accuse également le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche John Bolton, d‘avoir «créé une atmosphère d’hostilité et de défiance».

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom