Tout récemment, les États-Unis ont pris une décision qui fait beaucoup parler au Moyen Orient. En effet, l’administration Trump a décidé de classer les Gardiens de la révolution iraniens sur la liste des organisations terroristes étrangères. Cette décision des États-Unis est lourde de sens pour la République islamique d’Iran qui n’a pas tardé à réagir.

Loading...
Depuis que Donald Trump est arrivé à la tête de la maison blanche, les relations entre l’Iran et la nation la plus puissante du monde ont pris un tout autre tournant. Avec la récente décision des américains, le climat est devenu encore plus lourd entre les deux puissances. Hassan Rohani, le président iranien, s’est insurgé contre l’acte que vient de poser les USA.

La satisfaction de l’Arabie Saoudite

Dans un discours, le président iranien accusait les États-Unis de vouloir déstabiliser la région du Moyen Orient et de présenter Washington comme un soutien au terrorisme. L’Arabie Saoudite, ennemi déclaré de la République d’Iran, s’est félicité de la décision prise par l’administration Trump. Dans un communiqué, un responsable de la diplomatie saoudienne livrera ceci: ” la décision américaine fait suite aux demandes répétées du royaume, à la communauté internationale de s’attaquer au problème du terrorisme soutenu par l’Iran.” L’Arabie Saoudite et l’Iran se vouent une féroce animosité et les deux pays ont rompu leurs relations diplomatiques depuis 2016.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom