Après avoir été écarté de la course aux législatives du dimanche prochain, on ignore si le PRD est toujours du côté de la mouvance. Interrogé ce matin par Frissons radio , Parfait Ahoyo, un membre du bureau politique du parti,  a semblé  entretenir le mystère sur la question.

« Soutenir le PAG, c’est un fait, accepter un déni de démocratie, c’est un autre fait »

Pour lui, il faut attendre le prochain conseil national ou le prochain congrès du parti pour être situé. « Soutenir le PAG, c’est un fait, accepter un déni de démocratie, c’est un autre fait » assure-t-il, tout en restant convaincu que les élections du dimanche prochain ne se feront pas sans le PRD. « Nous, nous sommes PRD. Moi je ne sais même pas s’il y a des candidats qui sont en lice. Je n’ai pas suivi. Je m’occupe que du PRD (…) Nous, notre mot d’ordre, il n’y a pas d’élections sans nous » a-t-il affirmé.

C’est un acte « très grave »

Parfait Ahoyo a par ailleurs évoqué les efforts de Me Adrien Houngbédji pour que le prochain scrutin soit inclusif.Pour lui, le président de l’Assemblée nationale a « mis toute son énergie pour ramener la paix, pour créer le consensus et à son corps défendant, il a compris que en fait, c’était les mêmes qui jouaient à pile et à face » estime l’invité de Frissons radio. L’homme a aussi dénoncé l’interpellation de la député Yibatou Sanni Glèlè. A l’en croire c’est un acte « très grave ».

5 Commentaires

  1. Merci “Afro”.
    “seul responsable…” n’exagérons rien tout de même. Disons “un des maillons essentiels d’une chaîne de responsables”

  2. Hongbedji était où quand on a ___ un député devant lui dans un lit d’hôpital ? Qui a fait lever l’immunité de trois députés sans gêne ??? Qu’il s’en prenne à lui même
    Il est le seul responsable de ce qui nous arrive

  3. Les politiques je ne les comprends pas. Il faut qu’ils sachent qu’avant tout ils sont des citoyens et que si l’un d’entre eux enfreint la loi, celle-ci lui sera opposable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom