Il s’appelle Hugo, personne ne le connaît et pourtant, ils ont été des milliers à prendre sa défense. Sur Twitter, le jeune homme a en fait créé la polémique en publiant une photo d’un pèlerinage à La Mecque, en Arabie Saoudite. Il ajoutera en légende, « Ptdr y’a du monde à InZeBoite », InZeBoite étant un jeu télévisé diffusé sur la chaîne pour enfants, Gulli.

Dans ce jeu, deux groupes se font face. Le groupe vainqueur doit ensuite sortir d’un labyrinthe géant, plongé dans le noir. Cette comparaison a ainsi provoqué la colère de milliers d’internautes et de musulmans qui ont taclé son manque de respect vis-à-vis de leur culte, leur croyance. La situation a totalement dégénéré après que certains aient carrément menacé l’intégrité physique du jeune homme en le menaçant de venir s’en prendre à lui, directement à son domicile ou à son lycée.

Un buzz qui dérape en menaces

Face à l’ampleur du buzz, ce dernier a tenu à réagir. Premièrement, il a décidé de ne pas effacer son message, mais a toutefois pris la décision d’en poster un second dans lequel il invite la monde à arrêter de voir la violence partout, pour rien. « Il y a bien pire dans ce monde et sur Twitter » a-t-il continué. Dimanche, il d’ailleurs reçu d’innombrables soutiens, notamment via la mise en place du hashtag #JesoutiensHugo, qui s’est directement positionné en top tweet. Certaines personnalités ont également pris la décision de monter au créneau, comme la secrétaire d’État Marlène Schiappa ou encore le philosophe Raphaël Enthoven qui ont, eux aussi, apporté leur soutien au lycéen.

Les internautes volent au secours d’Hugo

De nombreux musulmans ont également tenu à réagir. Moqué par ce tweet, certains l’ont toutefois très bien pris. Un certain « Goliath » a par exemple assuré qu’en tant que pratiquant, il avait trouvé cette blague plutôt réussie. « Ça s’appelle juste de l’humour en fait », a-t-il ainsi assuré. Une manière pour lui de montrer à Hugo que même au sein des personnes visées, certaines arrivent à prendre un peu de recul et de hauteur face à cette situation. Un message que le jeune homme a dû accueillir avec beaucoup d’enthousiasme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom