Dans un mémorandum en date du 24 avril 2019, le Coordonnateur résident du Système des Nations Unies (SNU) au Bénin a notifié à tout le personnel des Nations Unies en poste ou en mission dans le pays, des consignes générales de sécurité pour la période des élections législatives du 28 avril 2019.

Dans sa note, Siaka Coulibaly mentionne d’abord que « toutes les missions de terrain sur toute l’étendue du territoire national sont suspendues pendant la période allant du jeudi 25 avril 2019 au mercredi 1er mai 2019 inclus ». Il invite ensuite le personnel à observer quelques mesures.

Pour le personnel mais aussi les points focaux de sécurité

Entre autres, éviter de se mêler à des mouvements, attroupements et agitations d’ordre public ; garder la radio VHF et son téléphone allumés ; s’assurer que tous les documents d’identité ainsi que ceux des membres de sa famille sont à jour ; prévoir de l’argent liquide sur soi en fonction des membres de sa famille ; prévoir en son domicile une réserve minimale de survie constituée de nourritures conservables.

Il demande également à tous les agents de constituer des réserves d’eau et de carburant puis de prévoir un ensemble élémentaire de vêtement de rechange, d’objets de toilette et une trousse de premiers soins d’urgence. Du matériel d’éclairage –lampe torche, bougie, briquet ou allumette- aussi.

Enfin, le Coordonnateur des SNU au Bénin invite les points focaux de sécurité à une écoute permanente de la radio UNDSS. Ils devront également s’assurer que les véhicules du bureau sont tous en bon état de fonctionnement avec des réserves de carburant.

5 Commentaires

  1. NOS AUTORITES ONT DES OREILLES POUR ENTENDRE N’EST CE PAS ? NOUS EN SOMMES ARRIVES PARCE QUE LA MORALE N’EXISTE PLUS DANS NOTRE SOCIETE A CAUSE DU GAIN FACILE ET DOMMAGE QUE MON PAYS N’EST PLUS UN ETAT DE DROIT ET CONNU DES ORGANISMES INTERNATIONAUX RAISON POUR LAQUELLE ILS PRENNENT DES DISPOSITIONS.
    QUI POUVAIT CROIRE QUE TALON ET DJOGBENOU ALLAIENT NOUS CONDUIRE DANS UN DECORD ET LE PEUPLE MEURTRI N’EN VEUT PLUS D’EUX ET CONSCIENTS ILS PASSENT AU FORCING POUR COMBIEN DE TEMPS ENCORE.
    LE PEUPLE BENINOIS EST PATIENT ET LE MOMENT VENU IL SAIT QUAND , COMMENT PRENDRE SON DESTIN EN MAIN ET ILS PEUVENT METTRE LES CHARS DANS LES RUELLES DU PAYS L’HEURE DE LA LIBERTE SONNERA.

  2. Mr ISIAKA, faux semer la terreur et la peur dans le quotidien des beninois.Ta mission n’a qu’à rester dans les 4 murs du PNUD Benin.Ok! C’est ce que vous faites dans le sahel ça!!!

  3. Voilà là où la politique de Talon conduit toute une nation. Et ceci, des kléb.és diront que rien ne se passera alors que tous les ingrédients pour une explosion de la situation sont réunis. Triste pour ce pays du jamais vu depuis 30 ans

  4. C’est des mesures préventives à prendre au sérieux. Donc il ne s’agit pas uniquement des agents de SNU mais de tous les béninois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom