Nouveau rebondissement dans l’affaire R.Kelly. En effet, une récente vidéo découverte par les autorités pourrait chambouler pas mal de choses. Sur ces images, une jeune femme apparaît, la même jeune femme qui était au centre d’une vidéo tournée en 2001, ce qui avait poussé la justice à poursuivre le chanteur pour pédopornographie.

Loading...

Stephanie Edwards, ou Sparkle, ancienne protégée du chanteur, a confié au New York Times être tombée sur cette vidéo, qui, si elle n’est pas la même que celle de 2001, montre exactement les mêmes personnes. Toutefois, à l’époque, la jeune femme sur la vidéo et sa mère ont confié être consentantes pour tout ce qui a été filmé. Le fait qu’elles n’aient pas déposé plainte a ensuite poussé la justice à abandonner toutes les charges. En 2008, Sparkle a tout de même témoigné contre le chanteur américain et a confié être prête à refaire de même, au même titre qu’une dizaine de témoins.

Stephanie Sparkles, une ancienne protégée

Considéré comme étant l’un des artistes les plus influents, Robert Kelly de son vrai nom, a connu de nombreux hauts, mais aussi des bas. Depuis des années, de nombreuses rumeurs sur ses déviances et de possibles agressions sexuelles sur de jeunes mineures et femmes le suivent depuis des années. La diffusion du documentaire « Surviving R.Kelly » a toutefois relancé le débat et la justice a très vite décidé de s’intéresser de plus près au cas du chanteur. Au cours de ce film de six heures, une cinquantaine de personnes ont confié avoir été pris dans les filets de la star. Aujourd’hui, R.Kelly est visé par dix chefs d’accusation, directement accusé par quatre femmes dont trois étaient mineures au moment des supposés faits.

R.Kelly, la justice ne lâche rien

Protégée de R.Kelly jusqu’en 2002, Stephanie Sparkle a pris ses distances avec le chanteur après que les premières accusations aient commencé à pointer le bout de leur nez. Depuis, celle-ci ne cesse de pointer du doigt le chanteur originaire de Chicago. Durant son combat, Sparkle a perdu énormément de ses proches, mais continue de mener la lutte, assurant qu’elle ne pouvait pas abandonner, au moins moralement. Reste maintenant à savoir si la justice se rangera de son côté ou non. L’enquête elle, poursuit son cours.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom