Les députés de la 8ème législature de l’Assemblée nationale du Bénin se sont retrouvés à nouveau ce matin au parlement pour poursuivre la constitution des groupes parlementaires et des différentes commissions techniques. Le deuxième groupe est constitué.

Après ceux du « Bloc républicain » hier, les 47 députés élus sur la liste Union progressiste lors des élections législatives du 28 avril 2019 se constituent en un groupe parlementaire ce mardi 21 mai 2019. Et ce, sous la même appellation. « Union progressiste », c’est alors leur groupe parlementaire sous la présidence du député Marcelin Ahonoukoun et d’un bureau de 5 membres.

Réduire les écarts entre le parlement et le peuple

Ils ont déclaré leur constitution par une déclaration lue par leur porte-parole. Dans cette déclaration, le groupe indique qu’il entend « poursuivre l’assainissement de l’espace politique nationale » à travers entre autres, « la réduction des écarts entre les préoccupations de la représentation nationale avec les problèmes concrets des citoyens ».

«Il nous incombe ensemble la responsabilité de conduire la rénovation de notre modèle de parlement et de député ; cesser d’être une assemblée loin des préoccupations de nos populations» déclare le groupe. Il s’inscrit dans la logique du parti Union progressiste qui se veut être un parti de transformation sociale orienté vers la justice sociale et de réduction des inégalités sociales.

Voir les commentaires
Loading...

4 Commentaires

  1. Commenter :donc autant qu’ils sont. ils savent qu’ils ont été toujours loin des préoccupations de nos populations. c’est dommage pour la République. car ceux là ne se préoccupent pas du peuple

    • Avant la reforme, chaque député de quartier moyennait son vote à l’assemblé. maintenant qu’ils sont de même couleur issu d’un bloc , le député votera en adéquation des propositions de son parti venant de la base donc du peuple

Répondre à ..._ Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom