Une trentaine de fédérations sportives ont reçu, ce vendredi 24 mai 2019 à Bénin Marina hôtel, des subventions de l’Etat pour financer leurs activités statutaires de l’année. Les fédérations sportives du Bénin ont désormais les moyens financiers pour leurs activités statutaires. Elles ont reçu des mains du ministre des sports Oswald Homéky et des membres de son cabinet les chèques cet après-midi de vendredi.

Au total, les fédérations ont reçu 655 millions de FCFA (553 millions FCFA en 2018). La nouveauté de cette année est que le Comité national olympique et sportif béninois (CNOS-BEN) aussi a reçu 100 millions de FCFA comme subvention. Les fédérations de handball et de basketball ont les plus grosses enveloppes (45 millions FCFA chacune).

Prenant la parole à la cérémonie de remise de chèque, le directeur des Sports d’élite Bonaventure Coffi Codjia a indiqué que ces subventions constituent l’engagement du gouvernement à appuyer les fédérations. C’est aussi la reconnaissance de l’Etat pour le travail que chaque fédération sportive abat au quotidien pour le rayonnement du sport béninois.

Tradition à pérenniser

Le président du CNOS-BEN, Julien Minavoa a, quant à lui, indiqué que la remise de subventions aux fédérations sportives est une tradition qu’il souhaite pérenne. Il a précisé aux présidents et responsables des fédérations présents à cette cérémonie que ces subventions sont destinées aux activités statutaires nationales et internationales. Le président du CNOS-BEN a invité les responsables des différentes fédérations à payer leurs cotisations à l’international. Il a saisi l’occasion pour présenter au ministre la distinction qu’il a obtenue au Burkina-Faso en qualité de président des Associations des comités nationaux ouest africains (Acnoa).

Pour sa part, le ministre du Tourisme, de la culture et des sports, Oswald Homéky a remercié le président du CNOS-BEN pour tout ce qu’il fait pour le sport béninois. Il a aussi félicité les différentes fédérations sportives pour les différentes médailles gagnées. Le ministre a rappelé à tous que dans sa grande majorité, les disciplines sportives sont à la phase de promotion. Et donc, chaque fédération doit continuer par vulgariser sa discipline sur toute l’étendue du territoire national. Il a exhorté les fédérations des disciplines dans lesquelles le Bénin a du potentiel à redoubler d’ardeur pour faire qualifier les athlètes aux Jeux olympiques de 2020. 

Les fédérations et les subventions reçues

Handball 45 millions FCFA

Basketball 45 millions FCFA

Athlétisme 45 millions FCFA

Tennis 42 millions FCFA

Pétanque 35 millions FCFA

Taekwondo 26 millions FCFA

Scrabble 25 millions FCFA

Volleyball 22 millions FCFA

Karaté 22 millions FCFA

Boxe 22 millions FCFA

Cyclisme 22 millions FCFA

Wushu 21 millions FCFA

Gymnastique 17 millions FCFA

Judo 16 millions FCFA

Natation 16 millions FCFA

Rugby 15 millions FCFA

Handisport 15 millions FCFA

Roller sports 16 millions FCFA

Maracaña 13 millions FCFA

Escrime 12 millions FCFA

Lutte 10 millions 500 mille FCFA

Tennis de table 10 millions 500 mille FCFA

Badminton 9 millions FCFA

Golf 8 millions 500 mille FCFA

Tir-à-l’arc 7 millions 500 mille FCFA

Aviron 7 millions 500 mille FCFA

Haltérophilie 5 millions 500 mille FCFA

Tchoukball 2 millions FCFA

Tonsimin ball 2 millions 500 mille FCFA

Triathlon 1 million

Base ball 1 million

2 Commentaires

  1. L’initiative est bonne mais quand on a peu de moyens, on fait des choix pour avoir plus d’impact sur le plus grand nombre possible. 12 millions pour l’escrime par exemple ? Quel intérêt ? Combien de pratiquants pour ce sport plutôt confidentiel et élitiste.

  2. C’est bien et très bien.
    La fédération des personnes en situation de handicap n’a reçu que 5 millions de FCFA en 2018.
    Vous imaginez , M Homeky… Les personnes en situation de handicap ne sont -elles pas des personnes?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom