Sans aucun doute, les temps que traverse notre pays depuis la réforme de notre système partisan et le nouveau code électoral qui en est issu sont loin de nous honorer. Soyons francs pour dire qu’ils nous déshonorent. Cependant, il faut avoir une autre lecture du titre ci-dessus. En effet, depuis l’avènement du Renouveau démocratique en 1990, nous avons eu ou connu 7 législatures dont on peut dire grosso modo qu’elles ont été conformes à notre constitution.

Mais avec l’installation de la 8ème législature dans quelques jours sauf imprévu, une nouvelle constitution de fait sera mise en œuvre. Je n’en veux pour preuve que les dispositions contenues dans l’article 80 de la constitution de décembre 1990.

Dans sa première partie, on lit que Chaque député est le représentant de la Nation tout entière et dans sa seconde partie, il est spécifié Tout mandat impératif est nul. Avec la 8ème législature, les dispositions de l’article 80 auront tout simplement disparu ou n’auront plus leur sens. En effet, peut-on dire que chacun des 83 députés qui viennent d’être nommés après le scrutin législatif du 28 avril est le représentant de la Nation tout entière ? La réponse est catégoriquement NON lorsque nous nous référons au contrat social de Jean- Jacques Rousseau, selon lequel, le représentant est un citoyen choisi pour parler au nom de la Nation. Ce terme désigne ce qu’un citoyen devrait vouloir pour le bien de tous et non pour son intérêt propre. Dans ces conditions, les 83 députés qui viennent d’être nommés à l’issue d’un scrutin auquel n’a participé qu’un électeur sur 4 selon les chiffres officiels mais en réalité beaucoup moins, peuvent-ils vraiment parler au nom de la Nation béninoise tout entière ? NON, car ils ne sont là que par le bon vouloir d’un seul homme, qui les a soigneusement triés sur le volet, créant ainsi un véritable SAS entre le pouvoir exécutif qu’il incarne déjà et le pouvoir législatif dont il a nommé la totalité des membres en faisant une croix sur le sacro-saint principe de la séparation des pouvoirs.

Que faut-il entendre par mandat impératif ? On entend par là, un pouvoir délégué à une personne afin de mener une action définie et selon des modalités précises auxquelles elle ne peut déroger.

Il est évident que Patrice TALON est le seul à savoir ce que devront faire les 83 nouveaux “députés” et surtout selon quelles modalités.

Dans ces conditions, leur mandat est forcément impératif car ils sont tous des prestataires de services pour celui qui les a désignés.

Au total, les 83 “députés” qui viennent d’être nommés ne méritent pas qu’on les désigne ou les traite comme des honorables. Car ils sont plutôt des déshonorables , des godillots qui feront preuve d’obéissance aveugle durant leur mandat de quatre (4) ans. Pour eux, les moindres désirs de Patrice TALON seront des ordres.

Alors, après le temps des HONORABLES, voici venu le temps des DÉSHONORABLES puisqu’ils n’ont et n’auront aucune légitimité.

Émilien d’ALMEIDA, MSA.

13 Commentaires

  1. Dodjivi, le plombier et tunde sont des pigistes à la solde de qui les a recrutés. C’est une peine perdu que de les lire. Il savent que les députés sont nommés, mais celui qui les amis en ligne pour intervenir sur l’actualité leur a confié une mission précise. C’est des internautes nommés comme les députés. Ils savent que vous dites vrai, mais ils préfèrent leur solde. Donc laissez les faire leur travail..

  2. Il faut avoir le courage de dire à l’opposition qu’elle n’a pas été à la hauteur. qu’elle doit s’organiser davantage si elle veut gagner les échéances prochaines. Dans le cas contraire on peut d’ores et déjà acter leur retraite politique. Et ce n’est malheureusement pas une blague

  3. @Amaury, ce n’est pas une question d’être sûr ou non de ce que j’ai écrit. C’est la réalité vraie que nous avons tous vécu ici en mondiovision. Si Vous avez des éléments pour contester cette version limpide, sortez- les pour nous en discutions? Ça n existe pas..A moins de travestir la vraie vérité qui s’impose à tous… On y va donc….En avant !!!

  4. Je vous conseille de vous reprendre très rapidement pour faire face aux échéances prochaines. Nous ne voulons plus entendre “Talon nous a exclus”. Vous avez l’art de trop bavarder dans l’opposition. Au moment où les autres ont commencé par préparer les communales, vous êtes là à parler de dehonorable. Cela vous rapporte quoi en réalité?

  5. tundé…qui s’est toujours..pris pour un intellectuel…bon teint…est au fait…un..____ qui croit que tous les beninois sont des ____

    Les rencontres de talon..avec les parties…s’était un cinéma….

    Il disait autre chose…mais les consignes…données à se amis..en off..étaient de ne pas céder…que la fidélité..des hommes en armes..lui était garantie

    Nous le voyons là

    Ce régime ne tire..sa légitimité,son assurance vie..sa suffisance,son arrogance…de la fidélité des hommes en armes

    Et c’est pourquoi j’ai dit…que cette opposition est idiote…parce qu’elle n’a pas su celà..

  6. Perception éminemment partisane de la situation politique de notre pays. Vous avez le droit d’exprimer cette opinion mais pas d’occulter les motifs qui l’ont générés.
    C’est bien l’opposition qui à renié sa signature (Houndete et Garba Yaya) sur le compromis trouvé suite à la requete du Président Talon tout simplement parce que Yayi Boni et Soglo voulaient faire de la surenchère en s’appuyant sur les médiations internationales alors en cours. Mais ils ont joué et échoué. Ils viennent ensuite demander à Talon de décréter ce que eux mêmes ont renié. Ils sont inconséquents. Le vin est tiré il faut le boire. Yayi a t il reçu un début de réponse â son appel au secours à la CEDEAO? Nada

    • Merci Dojivi de le rappeler . C’est ça la vérité, elle est intangible et vérifiable . Talon a prouve qu’il est l’homme du consensus. Il l’a souhaité et ce consencus a été trouvé et validé par les signatures des deux représentants de lopposition dans cette commission à l’assemblée.
      Pourquoi, ces signatures ont été récusés par les anciens présidents ? C’est la question à laquelle toute personne de bonne foi doit répondre pour comprendre que cette opposition ne voulait pas aller aux élections.
      Ils se sont exclus espérant forcer Talon. Ils ne sont pas honnêtes etvilsbont fsit tuer des gens pour rien .
      Cette assemblée est la notre avec des Honorables députés béninois

  7. Monsieur d’Almeida ; vous êtes sérieux ????
    Députés nommés dites-vous ???
    Parce qu’iL n’a pas eu élections dans ce pays le 28 Avril ???? Élections validées par la cour constitutionnelle de notre pays ????
    Vous faites honte à l’intelligence des Béninois
    Tchrous !!!!
    Je passais
    Le Plombier

    • Je crois que s’il y a quelqu’un qui fait honte à l’intelligence béninoise c’est le plombier. Le plombier a certainement un évier ou lavabo à la place du cerveau. C’est si évident que les députés sont nommés par Talon. Et la honte en plus est qu’il y a à peine 1 an Talon soutenait que la révision de la constitution visait entre autres à augmenter le taux de représentation des femmes. A l’arrivée, il n’a nommé que 6 femmes sur les 83 députés, comme d’ailleurs dans con gouvernement. Ce n’est que la ruse et la rage sur toute la ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom