L’ancienne chroniqueuse de ‘’Les Terriens du Dimanche’’, une émission goupillée par Thierry Ardisson,  la sénégalo-mauritanienne, de 24 ans aujourd’hui Hapsatou Sy revenait ce dimanche sur son altercation avec l’autre chroniqueur de l’émission, Eric Zemour. Sur le plateau de Anne-Elisabeth Lemoine dans ‘’C à vous’’, Sy mettait Ardisson et Zemour dans ‘’le même sac’’.

Une bataille juridique en perspective…

Hapsatou Sy, dont le livre intitulé ‘’Made in France’’ sortait ce jour 16 Mai aux éditions Hugo-Documents, serait revenu rappelle la presse sur la polémique il y a quelques mois autour des propos racistes que son collègue d’antan, Eric Zemour aurait proféré à son endroit. Depuis, la polémique avait été longuement alimenté par les commentaires des différents protagonistes ou de témoins privilégiés.

Ce Dimanche, alors invitée sur une chaîne française pour la promotion et l’éclairage de son nouveau livre, l’auteur n’avait manqué de relancer la polémique en pointant du doigt l’animateur principal de l’émission Thierry Ardisson. Pour elle avait-elle déclaré, Ardisson et Zemour devraient tous les deux être mis au banc des accusés ; « je les mets ensemble dans le même sac parce que le combat d’Eric Zemmour est devenu celui de Thierry Ardisson ».

Il est vrai que, rapporte la presse française, après des excuses, Thierry Ardisson serait revenu en Octobre sur les faits et auraient taxé la polémique de grotesque mise en scène, orchestrée par une ‘’pseudo’’ victime ; « En enquêtant un minimum, les journalistes se seraient aperçus que la maquilleuse d’Hapsatou Sy filmait l’écran dans sa loge depuis le début de l’émission (…)ils auraient découvert qu’Hapsatou Sy lance sa chaîne de téléachat ». Des déclarations auxquelles  Sy n’aurait pas manqué de répondre dans son livre et que Stéphane Simon, producteur des “Terriens du dimanche” aurait qualifié de « tissu de conneries destiné uniquement à attirer l’attention sur son auteur » promettant à l’ancienne chroniqueuse de truculents débats judiciaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom