20 ans de prison. C’est le verdict ce vendredi 17 mai du procès de Kevin Mallory, ex-membre de l’agence de renseignements américain reconnu coupable d’espionnage pour l’empire du milieu. Il aurait livré des informations classées top secret à la Chine. Ce sexagénaire, selon les recoupements qui ont été faits aurait vendu des «informations de défense» à une somme évaluée à 25.000 dollars. Les faits qui lui ont valu cette peine remontent en effet en 2017 où il avait effectué une mission en Chine, plus précisément à Shanghai.

«Mon objectif est d’être payé »

Selon la description qui a été faite de cet agent, il aurait eu un parcours non moins important au sein de l’armée américaine. Il a servi l’armée de terre avant de rejoindre un service de sécurité du département d’État en tant qu’agent spécial. Son statut lui avait permis de prendre connaissance de certaines informations assez sensibles dans des pays comme la Chine, le Taïwan, l’Irak et même à Washington.

A en croire, les traces des échanges qu’il y a eu entre un de ses potentiels clients et lui le 5 mai 2017, il affirmait :«Votre objectif est d’obtenir des informations, et mon objectif est d’être payé».

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom