Dans une lettre au vice-président Mike Pence et à neuf membres du Congrès, Russell Vought, directeur par intérim du Bureau de la gestion et du budget de la Maison-Blanche (OMB), demandait un délai de deux ans supplémentaires, pour permettre aux américaine ou partenaire qui travaillent avec le géant chinois des télécommunications Huawei, de pouvoir se conformer aux nouvelles dispositions américaines.

Un bannissement aux répercussions inattendues

Selon la lettre, Russell Vought, rapportée par la presse internationale, le calendrier des restrictions à l’encontre de Huawei entraînerait une « réduction spectaculaire » du nombre de sous-traitants capables de fournir encore des services au gouvernement américain. Aussi proposait-il,  que les restrictions à l’achat d’équipement Huawei imposées aux entrepreneurs publics prennent effet dans quatre ans au lieu de deux ans, soit à l’orée 2022 au lieu de 2020 initialement prévu. Ce délai donnerait «plus de temps pour réfléchir aux impacts potentiels associés et aux solutions possibles», et surtout aux entreprises de mieux assurer la mise en œuvre effective de l’interdiction sans compromettre les objectifs de sécurité souhaités.

Et la Sécurité, avait justement été le motif premier du bannissement de Huawei. L’année dernière, le président des États-Unis, Donald Trump, signait un projet de loi sur les dépenses de défense interdisant au gouvernement fédéral et à ses sous-traitants de traiter avec Huawei et plusieurs autres sociétés chinoises, invoquant des raisons de sécurité nationale. Et le mois dernier, le département du Commerce imposait à Huawei de nouvelles sanctions.

Mais ce dimanche,  rapporte la presse américaine, Steven Mnuchin, le secrétaire américain au Trésor aurait déclaré, que Les Etats-Unis pourraient assouplir leurs restrictions sur les sanctions vis-à-vis de géant chinois des télécoms, si les Etats-Unis et la Chine progressaient dans la conclusion d’un accord commercial, « Je pense que le président (…) sera peut-être prêt à faire certaines choses sur Huawei s’il obtient l’assurance de la Chine à ce sujet et certaines garanties »

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom