N’ayant pas participé aux élections législatives du 28 avril dernier, l’opposition ne reconnaît pas les députés élus à l’issue du scrutin. Pour elle, cette 8è législature est illégitime. Un avis que ne partage pas Gustave Sonon. Pour l’ancien ministre du régime Yayi invité il y a quelques jours sur les plateaux de Zone Franche (émission de Canal 3 Bénin), “seule la cour constitutionnelle est chargée de valider une élection. Elle l’a donc fait (…).

“Rassurer le peuple”

De plus, le scrutin du 28 avril s’est bien déroulé, hormis quelques incidents déplorés à certains endroits pays. L’actuel législature n’est donc pas illégitime de son point de vue. Il invite la 8è législature  à prendre la hauteur de la responsabilité qui est la sienne. Celle“de rassurer le peuple vu les conditions dans lesquelles elle a été élue”. A cet effet, elle doit montrer son engagement à servir ce peuple en “votant des lois qui renforcent la démocratie et qui soutiennent le développement socio-économique” estime l’ancien ministre qui souhaite également que les parlementaires fassent un “contrôle méthodique de l’action gouvernementale pour l’amener à mieux servir et à être toujours au service du peuple’”.

“S’il y a eu violences, c’est parce que les acteurs politiques ne se sont pas écoutés”

Ces différentes actions permettront à ces députés de convaincre davantage les populations qu’ils représentent, pense  l’ancien ministre des transports du régime Yayi. L’homme politique n’a pas passé sous silence les scènes de violences enregistrées dans le pays. Pour lui, “s’il y a eu violences, c’est parce que les acteurs politiques ne se sont pas écoutés et n’ont pas voulu respecter les textes de la République”.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Ah ____ où étais-tu passé? Tu vois que ce n’est pas facile quand on n’est plus au pouvoir, pour se remplir les poches, mentir au peuple à longueur de journée et poser à longueur de semaines des premières pierres!!! C’était une époque, voyez vous et ça ne vous disait rien. Vous manupuliez le parlement. Maintenant de là où tu es, en réfléchissant un peu mieux que penses tu de la langue de bois?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom