Le Mouvement Béninois pour la Défense des Droits Humains (MBDH) s’est réuni en milieu de semaine écoulée pour analyser l’évolution de la situation des droits humains au Bénin au lendemain des élections législatives du 28 Avril 2019.

Loading...

Dans un communiqué signé du président, Nathaniel H. KITTI, le MBDH constate, entre autre, l’aggravation de la restriction des libertés de l’ancien chef de l’Etat Boni Yayi, la poursuite de la détention provisoire de certains militants des partis politiques arrêtés pendant la période électorale, le détournement de procédure par la justice dans la poursuite des manifestants arrêtés les 1er et 2 mai 2019 à Cotonou. Il a aussi constaté l’interdiction faite par le ministre de la justice aux autorités judiciaires, de remettre les dépouilles mortelles des victimes des manifestations des 1er et 2 Mai 2019 à Cotonou et le silence de la Cour Constitutionnelle face aux violations graves des droits humains.

Le MBDH rappelle au gouvernement ses obligations constitutionnelles

Alors, le MBDH «dénonce la poursuite de la restriction des libertés à l’ancien chef de l’Etat Boni YAYI». Il rappelle au gouvernement ses obligations constitutionnelles contenues dans son article 8 «la personne humaine est sacrée et inviolable. L’Etat à l’obligation absolue de la respecter et de la protéger… ». Il fait aussi référence à l’article 15 qui stipule que «tout individu a droit à la vie, à la liberté, à la sécurité et à l’intégrité de sa personne » de même que l’article 18 « Nul ne sera soumis à la torture, ni à des sévices ou traitements cruels, inhumains ou dégradants… » et l’article 20 « Le domicile est inviolable ». Ainsi, Le MBDH rappelle aux autorités judiciaires béninoises les dispositions de l’article 7 de la charte africaine des droits de l’homme et des peuples qui fait partie intégrante de la constitution du Bénin «toute personne a droit à ce que sa cause soit entendue. Ce droit comprend…le droit d’être jugé dans un délai raisonnable par une juridiction impartiale. ».

Le MBDH inquiet

Par ailleurs, le MBDH estime que la tournure que prend la procédure de poursuite des manifestants des 1er et 2 mai dernier inquiète à plus d’un titre. Il se demande «si elle n’a pas pour but non seulement de transformer les victimes en coupables et d’innocenter ces derniers mais aussi d’engager la persécution des membres de l’opposition». Pour cela, il demande aux autorités judiciaires de se conformer aux dispositions de la constitution en ses articles 125 et 126.

Voir les commentaires

10 Commentaires

  1. Ok si pour vous force à la loi que Talon a crée pour installer une assemblée illégitime, alors force à la constitution face aux violation des droits civiques au Benin. Koooï yan Hééélu nu mì mèbí !

  2. Vraiment désolé YAYI , l’avion ne passera pas, ni ne viendra te chercher. une seule direction pour toi: la mise en examen

  3. Baba Fayawo n’en croit ni ses oreilles, ni ses yeux!
    Tu sais ce qu’on appelle “le boulanger mélangé dans sa propre farine”.
    “Yaye” tu ne t’y attendais pas n’est ce pas!!! Il t’a ninguin ninguin koi
    Yako tonton

  4. MBDH? N’importe quoi!!
    Pendant combien d’annees Mr Yayi Boni compte encore faire ce combat? N’est-il pas temps de se concentrer sur autre chose pour le reste de sa vie et se confier a son Dieu tout puissant qu’il aime tant evoquer? Depuis 2012 qu’il a commence ce combat il n’a pas encore remporte la moindre victoire! Et bizarement meme au pouvoir!!!

  5. MBDH ça sort d’où encore ce machin pour nous distraire. Ils ont envoyés des pauvres gens à l’abattoir quand leurs enfants sont dans le luxe au frais du contribuable. Ils doivent répondre de leurs actes.

  6. Sérieux ? Ils veulent aussi envoyé les corps des défunts sur qui ils ont tiré en prison? Hahahaha c’est grave là hein! Réveillez vous….

  7. MBDH??? C’est quoi ce machin? Un machin qui se contente d’aligner des droits sans aucune référence aux devoirs et aux conséquences des infractions à la loi. Yayi Boni a lancé à partir de son domicile, une horde de hors la loi armés de fusils (chasseurs) et d’essence pour incendier, brûler, scandaliser, détruire les biens privés et publics…Et comment qualifiez-vous cela? Vous manquez manifestement de crédibilité.

  8. Qui connaît ce MBDH ?
    Encore une petite association qui se donne de l’importance….je n’ai jamais croisé une étoile MBDH sur Hollywood Blv…..pourtant j’ai tout parcouru de Hollywood/La brea jusqu’à Hollywood/ Western……pas une étoile MBDH…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom