Les populations de Tchaourou ont passé encore une nuit agitée. Les échauffourées du lundi dernier ont repris hier aux environs de 19 heures (heure béninoise) avec une escalade de violence. Après la chaude nuit du lundi dernier, la journée d’hier est parue calme. Mais vers la fin de la journée, cette ville de 2013 habitants s’est encore enflammée.

Comme la veille des incendies ont éclaté. Des fauteurs de troubles ont brulé des pneus à plusieurs endroits dans la ville. Selon les informations reçues, il y a eu échange de tir. Les manifestants ont fait appel au fétiche Oro pour faire face aux forces de l’ordre déployées pour calmer la situation.   

Le commissariat de la ville est parti en fumé, les épreuves de Certificat d’étude du primaire (examen démarré hier) entreposées à la brigade ont été brulées. La route inter-état Cotonou-Parakou est restée fermée à la circulation. La circulation sur cette route a repris ce mercredi vers 2 heures du matin. Mais on apprend qu’elle est de nouveau bloquée. Pour l’heure, on ne connait pas encore le nombre de blessés occasionnés de même que le nombre d’arrestations.

Les échauffourées font suite à l’arrestation dans la nuit du dimanche au lundi de certains individus identifiés comme fauteurs de troubles survenues dans la période des élections législatives du 28 avril dernier. Tchaourou, il faut le signaler, est la ville d’origine de l’ancien président de la République du Bénin, Boni Yayi. 

7 Commentaires

  1. En toute chose il y a un début et une fin .Réjouissez vous bien votre tour ne tardera pas .Nous vous avons à l’œil .Seulement en ce moment il n’y aura pas d’excuse avec ce refrain : “On ne savait pas ” vous aurez plus chaud que ce que nous subissons today avec votre buveuse de sang humain

  2. Le seul responsable de cette situation est bien connu.

    Mais tout porte à croire qu’il croit pouvoir s’imposer à tout un pays. Le jour qu’il se rendra compte qu’il pourra vraiment pas le faire, fera peut tard pour lui.

  3. ceux qui se passe actuellement n’est rien, mais c’est une bonne guerre qui est Rentré dans l’histoire. les opposants de yayi ont profité de son temps pour se faire fortune mais aujourd’hui ce dernier constitue un handicap pour la nation. Dieu est contrôle. Pour vous seraient pir.

  4. tant que des individus à la solde de BONI YAYI continueront au banditisme galopant, lui aussi sera toujours en residence surveillée.OK …

  5. Votre dernière phrase est ultra tendancieuse. Ne faites pas d’amalgame. Même l’ex-chef de l’Etat n’a aucun pouvoir de dissuasion sur ces personnes déchaînées.

    • Prince Toffa 1er, le nom de l’heros que vous portez est contraire à ce que vous ecrivez.Si vous voulez la ____, vous l’auriez abondamment.Si vous voulez l’arrivée des casques bleus dans notre pays, il n’y a pas de problème.Outtara peut envoyer mille emissaires chez TALON, YAYI sera toujours en residence surveillée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom