Deux surveillants de salle se sont retrouvés devant la justice après l’examen du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) qui s’est déroulé du 27 au 29 mai 2019 au Bénin. C’est dans une affaire de tricherie. Ils ont été condamnés à une peine de deux ans de prison avec sursis et d’une amende de 200 mille francs CFA.

Au Collège d’enseignement général de Godomey dans le département de l’atlantique au Bénin, un surveillant de salle a aidé à la tricherie le dernier jour des épreuves écrites de l’examen du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) mercredi 29 mai dernier. Il est reproché au second surveillant de ne l’avoir pas dénoncé. Ceci leur a tous fallu une condamnation par le tribunal de première instance d’Abomey-Calavi, jeudi 6 juin dernier. Deux ans de prison avec sursis et une amende de 200 mille francs CFA.

Deux copies arrachées pour une candidate

Selon le récit de lamateo.info, lors de l’épreuve de mathématiques, le premier surveillant aurait récupéré les copies chez deux candidats qui ont terminé pour les remettre à une candidate. Ces derniers mécontents ont informé chacun, leurs parents. L’affaire a été portée à la direction départementale de l’enseignement secondaire puis au procureur.

6 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom