On ne s’attendait sûrement pas à celle-là ! Après les récents déboires de Boeing, beaucoup donnaient l’avionneur américain pour fini. Alors que son modèle phare le 737 Max est toujours cloué au sol par les autorités de régulation de l’aviation civile internationale, Boeing vient de faire l’annonce au Salon du Bourget d’une importante commande de ce même modèle qui, rappelons-le, avait été incriminé dans les deux crashs des vols de Lion Air en 2018 et d’Ethiopian cette année qui avaient fait 346 victimes.

Boeing salue le « leadership de IAG »

Mais ces événements n’ont pas découragé le groupe IAG composé des compagnies telles que Iberia, Vueling Aer Lingus, Level et British Airways. Ce groupe vient de signer avec Boeing une lettre d’intention pour une importante commande de 200 avions. Des 737 Max. Une commande évaluée à plus de 24 milliards de dollars dont les livraisons devraient commencer en 2023.  Cette commande est la preuve que l’avionneur américain n’a pas perdu la confiance de ses clients.

« Nous sommes très heureux de signer cette lettre d’intention avec Boeing », a affirmé Willie Walsh, le patron d’IAG. Cette commande est une manne qui vient relancer les commandes chez Boeing qui n’en avait plus reçu depuis les deux crashs. Le patron de la division commerciale de l’avionneur américain Kevin McAllister a exprimé son bonheur et sa satisfaction face au « leadership de IAG » qui vient par ce geste de signifier « son intention de revenir dans la famille Boeing 737».

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom