Au bout d’un match appliqué et équilibré, les Eléphants de la Côte d’Ivoire battent, ce lundi au Al Salam stadium du Caire, les Bafana-Bafana de l’Afrique du Sud (1-0) pour prendre avec le Maroc, la tête du groupe D. Entame de compétition correcte pour les joueurs de Ibrahim Camara dans la 32è édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

Comme le Maroc hier face à la Namibie (1-0), les Eléphants de la Côte d’Ivoire ont peiné pour arracher les trois points de la partie devant une qui sud-africaine assez disciplinée tactiquement. Dans la possession de balle ou dans la construction de jeu, les Eléphants ne sont pas parvenus à survoler la rencontre. Ils ont montré de l’envie mais, ils ont été absents dans les attaques rapides. Trop lents pour déstabiliser les Bafana-Bafana, les Ivoiriens n’ont pas su combiner la rapidité et justesse dans la passe. Nicolas Pépé, pas toujours servi dans de bonnes conditions, n’a pas créé les décalages nécessaires sur le côté gauche de l’attaque.

Mieux, les rares actions de but obtenues ont été mal négociées à l’image de celle de Jonathan Codjia à la première période. Partie dans le dos de la défense sud-africaine, il frappe sur le gardien qui repousse la balle des deux poings.  Mais, dans cette rencontre, les Bafana-Bafana aussi ont eu quelques occasions mais ont manqué de la spontanéité et la clairvoyance dans le dernier geste. La Côte d’Ivoire est supérieure en nombre d’occasions mais dans le jeu c’est beaucoup plus serré. Il faut attendre la deuxième partie et une action éclaire pour voir Codjia, à la réception d’un centre en cordeau, battre Ronwen Williams (1-0,64’). Bousculés, les Ivoiriens vont garder ce score jusqu’à au coup de sifflet final. Comme le Maroc, sans être fringants, les Eléphants assurent l’essentiel. Ils sont premiers avec le même nombre de pointS (3 points) avec les Lions de l’Atlas.  

Voir les commentaires
Loading...

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom