Interrogé par la chaîne suisse RTS, le président français Emmanuel Macron est récemment revenu sur l’anecdote entourant le fameux chêne de l’amitié franco-américain, planté dans le jardin de la Maison-Blanche. En effet, celui-ci n’a malheureusement pas survécu aux mesures de quarantaine, imposées par Washington.

Loading...

Cet arbre, sensé symboliser la bonne entente entre le président américain et le président français est effectivement mort. Une situation qui a poussé certains journalistes à faire le parallèle avec les relations entre les deux chefs d’État. Aujourd’hui encore, Trump et Macron s’apprécient-ils ? La réponse elle, n’est pas si aisée à trouver. En effet, dans une période où les États-Unis ne reculent devant plus rien afin de faire respecter leur puissance, Emmanuel Macron semble s’imposer comme l’une des quelques voix qui n’hésitent pas à dire non.

Macron et Trump, des divergences

On sait par exemple que le président français est farouchement opposé à l’unilatéralisme. D’autres divergences se font également sentir, notamment en ce qui concerne la lutte contre le réchauffement climatique ou encore la diplomatie en elle-même, que Trump ne maîtrise pas forcément à la perfection. “Le multilatéralisme est aujourd’hui bousculé. Pourquoi ? Parce qu’il y a un doute américain, et si on est moins pudique, on dit qu’il y a une remise en cause” a ainsi lancé Macron aux journalistes de la RTS.

Un chêne symbolique

Toutefois, celui-ci confirme s’accrocher et un nouveau chêne du bois Belleau sera envoyé sous peu à Washington. Ce chêne lui, bien qu’installé de manière théâtrale à l’occasion de la venue du président français à Washington, revêt d’une véritable importance symbolique. En effet, celui-ci représente le “souvenir des Marines américains” à l’occasion d’une bataille tenue dans ce fameux bois Belleau. 

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom