Cette fin de semaine, à l’occasion de la réunion des représentants africains de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, à Rabat au Maroc, l’ancien Pan ivoirien, Soro Guillaume, dans un vitupérant pamphlet au Nouveau Président de l’Assemblée Nationale Ivoirienne, fustigeait un rapport de Soumahoro qui aurait porté atteinte à son image de marque.

Une guéguerre Soro-Soumahoro

Amadou Soumahoro, depuis le 07 Mars dernier devenait le successeur de Soro Guillaume qui, sur fond de mésententes politiques avec le président en exercice Ouattara, avait alors démissionné de son poste de président de l’assemblée Nationale ivoirienne. Une élection qui aurait quelque peu entachée par l’absence du bord de Soro Guillaume et  du PDCI, qui alors étaient encore au sein du RHDP, la coalition dite des ‘’Houphouetistes’’ dont ferait élégamment parti le bord du Président en exercice.

Depuis, le nouveau PAN ivoirien , n’aurait de cesse, de bouter le député Soro de toutes les instances internationales ; notamment de l’APF, l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, dont M. Soro Guillaume serait le vice-président. Les 14 et 15 juin dernier, se tenait au Maroc , la 27 ème assemblée régionale de ce organe consultatif de l’Organisation de la Francophonie ; et la section parlementaire ivoirienne se devait d’être représentée et bien entendu des officiels de l’Organisation dont Soro Guillaume , vice-président.

Un conflit qui se déporte à Rabat

Seulement, depuis leur retour, les parties ivoiriennes  ayant pris part à cette session, n’auraient eu de cesse de se réclamer d’une quelconque victoire dans la lutte politico-diplomatique à laquelle ils se seraient livrés à Rabat. Dans un rapport, Amadou Soumahoro, aurait rapporté que le vice-président de l’APF aurait été éjecté manu militari de la session, alors que, le député Soro Guillaume de son côté soulignait que « le coup de force » fomenté par le RHDP pour le faire évincé de son poste de Vice-président aurait échoué ; ajoutant ; que les allégations du rapport Soumahoro n’étaient que « pur mensonges » guidés par une « haine viscérale » que le nouveau Pan aurait pour sa personne.

Pour le président du Comité Politique (CP), ce serait cette ‘’haine’’ qui aurait poussé Mr. Soumahoro, à se réjouir d’une fausse déconvenue, voire d’un désavouement dont il aurait été l’objet à l’international ; « J’ai honte pour moi d’être autant haï par d’autres ivoiriens. Mon crime? Refus d’adhérer au RHDP» concluait le député Soro qui d’ailleurs aurait profité de la tribune pour annoncer à Soumahoro, avoir la ferme intention de poser sa candidature pour la présidence de l’APF.

Voir les commentaires

2 Commentaires

  1. Soro guillaume tu es vraiment courageux apres avoir *****les parents des gens tu viens ouvrir ta large bouche je te demande encore une fois de plus de rendre le corp du lieutenant colonel esmel atchori voila l’une des raisons pour la quelle tu es detesté *****

  2. Tu t’attendais à quoi après avoir tuer nos parents on doit te bénir prends les armes et continue ! Tu es pathétique ! Aucune considération !

Répondre à Mavoungou loic axel Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom