Au plus fort de la crise commerciale avec la Chine et les velléités de l’Administration Trump de défaire le géant chinois des télécommunications, Google suspend le support pour les logiciels et services Android à Huawei. Le fabricant de Shenzhen avait donc besoin d’une base logicielle stable sur laquelle baser ses futurs smartphones et La répression américaine aurait forcé la société de technologie chinoise à développer sa propre alternative à Android.

Loading...

“HongMeng OS” la version chinoise de ‘’Android’’

Le fait que Huawei développe sa propre alternative au système d’exploitation smartphone Android n’est plus une nouveauté en soi. Dès les premières heures de l’éviction du géant américain des facilités aux applications Google, la compagnie chinoise avait annoncé avoir prévu le mouvement. En effet selon un média chinois, Huawei a commencé à construire son propre système d’exploitation après une enquête américaine sur Huawei et ZTE Corps en 2012.

Seulement, pour bien des analystes, le géant avait encore longtemps avant de pourvoir efficacement parer à l’estocade ; or rapporte la presse internationale, Huawei serait en plein test de deux variantes de son système d’exploitation ‘’HongMeng OS” pour le marché chinois et l’autre “Oak OS” pour le marché mondial.

Certes, rapporte des observateurs, il resterait encore beaucoup en  fait de développement d’un écosystème complet d’applications à transférer. Cependant, selon un média, En Chine, où les services de Google sont bloqués, Huawei utiliserait déjà la version open-source, une version publique d’Android, et aurait envoyé pour des tests, près d’un million de ces téléphones prototypes à de nombreux développeurs d’application, les incitant à intégrer gratuitement une nouvelle communauté.

Un état de chose qui aurait, rapporte le même média, incité Google à avertir le gouvernement américain des risques pour la sécurité nationale, puisque les mises à jour de sécurité de Android utilisaient également ces open-sources .

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom