La parution d’une photo montrant un jeune migrant salvadorien de 25, mort noyé, avec sa fille sur le dos, a provoqué une véritable onde de choc. En effet, le monde entier s’est ému qu’un tel cliché puisse être diffusé, mais aussi et surtout, de l’horreur de la situation actuelle au niveau de la frontière américano-mexicaine.

Depuis l’arrivée du président Trump au pouvoir, de plus en plus de personnes tentent de rallier les États-Unis, fuyant la misère et la violence des gangs. Malgré le renforcement des moyens de sécurité et un durcissement de la politique anti-immigration, certains tentent toutefois le tout pour le tout. C’est le cas de ce jeune Salvadorien de 25 ans qui a tenté, sa fille sur le dos, de traverser à la nage le Rio Bravo, avant de se faire avoir par le courant.

Trump, “horrifié”

Les corps du père et de sa fille ont été retrouvés lundi, à Matamoros, dans l’État mexicain de Tamaulipas. Interrogé à ce sujet, le président Trump a décidé de réagir, assurant que cette annonce lui faisait horreur. En outre, celui-ci a toutefois décidé d’incriminer l’opposition démocrate, rendue selon ses dires, coupable. En effet, ces derniers souhaitant des frontières ouvertes et « cela veut dire des gens qui se noient ». Une attitude qui tend à prouver que le président Trump n’est pas prêt à revoir sa copie en matière d’immigration.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom