L’affaire du supposé viol commis par le footballeur Neymar sur la mannequin Najila Trindade Mendes de Souza continue de faire couler beaucoup d’encre, et la plaignante n’a pas la langue dans sa poche même envers les autorités. Ce lundi dernier dans un entretien accordé par la télévision brésilienne SBT, Najila Trindade Mendes a exprimé son ras le bol face aux forces de l’ordre. Selon elle, la police serait achetée.

Loading...

La présumée victime accuse son avocat d’avoir commandité un cambriolage

La brésilienne Najila Trindade Mendes de Souza âgée de 26 ans pointerait du doigt la police brésilienne dans l’affaire du cambriolage de son appartement. En effet, la jeune femme avait encore essuyé récemment le départ de son nouvel avocat. Celui-ci reprochait à sa cliente de ne pas lui fournir assez d’éléments de preuves prouvant ces allégations de viol contre Neymar. Mais l’appartement de Najila Trindade Mendes a été ciblé par des personnes non encore identifiées et sa tablette, qui contiendrait des preuves accablantes contre Neymar, a été volée.

Pour Najila Trindade Mendes, son avocat est responsable du vol dont elle a été victime. Cela pour que les preuves de viol commis par Neymar n’existent plus. Suite à ce cambriolage, la police a été mise sur l’affaire. Cependant, les autorités affirment n’avoir trouvé que des empreintes de la domestique de Najila Trindade Mendes. C’est un constat inacceptable pour la présumée victime de viol qui ne cacherait même pas les soupçons de complicités de la police dans cette affaire de viol.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom