Photo: Tasos Katopodis / Getty Images

Entre Donald Trump et le New York Times, le torchon brûle encore une fois. Et pour cause : le président américain accuse le célèbre journal outre-Atlantique de trahison pour avoir publié des informations selon lesquelles les services secrets américains renforceraient leur intrusion numérique dans le réseau électrique russe et dans bien d’autres secteurs d’activités essentiels russes.

Le New York Times a en effet rapporté samedi que les américains avaient accru leurs ingérences informatiques dans plusieurs secteurs vitaux russes, particulièrement dans le réseau de l’électricité. Ceci dans l’optique de s’apprêter pour une possible cyberattaque en cas d’affrontements ouverts entre les deux puissances. Et selon les sources du journal, ces opérations auraient lieu sans que le président américain n’en soit informé pour éviter qu’il les annule ou fasse preuve d’indiscrétion en compagnie d’autres responsables étrangers comme cela s’est déjà produit dans le passé.

Démenti formel de Donald Trump

Le président américain dément violemment ces allégations via Twitter. « C’est faux ! » a-t-il tweeté traitant au passage les journalistes du New York Times de « ratés ». Pour Donald Trump, cette publication est « un acte virtuel de trahison ». Une énième attaque de Donald Trump qui ne porte décidément pas le New York Times dans son estime.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom