Invitée à se produire sur la scène du Jeddah World Fest, festival de musique se tenant en Arabie Saoudite, Nicki Minaj a laissé planer le mystère concernant une possible apparition. Supposée être la tête d’affiche du show qui se tiendra le 18 juillet prochain, la chanteuse de 36 ans a finalement décidé d’annuler sa venue.

Loading...

C’est via un communiqué de presse, transmis par l’un de ses porte-parole, que la jeune femme a confirmé qu’elle ne participerait finalement pas à ce festival. Souhaitant se justifier, Nicki Minaj a ensuite mis en avant son soutien à certaines causes comme celles du droit des femmes, à la liberté d’expression où encore à la communauté LGBTQ, des causes qui ne sont que trop peu respectées au Royaume selon elle.

Nicki Minaj refuse de jouer à Jeddah

En effet, sur place, les homosexuels encourent la peine de mort alors que le Royaume a souvent été critiqué pour ne pas vraiment respecter le droit des femmes. Ces dernières, bien qu’elles aient accès à de plus en plus de choses, comme la conduite, restent toujours sous la tutelle de leur père, mari ou encore frère et ne peuvent agir sans leur consentement. Enfin, la situation politique pose de nombreuses questions puisque très souvent, des opposants au régime sont jetés en prison.

Une victoire pour le respect des droits

Face à cette situation, c’est l’ONG Human Rights Foundation qui, via une déclaration publique, avait invité la star ainsi que les autres têtes d’affiche à ne pas se rendre sur place. Cette décision d’annuler sa venue a donc été saluée par l’organisation, qui a estimé que Nicki Minaj venait faire preuve d’un véritable leadership. « Nous sommes reconnaissants envers Nicki Minaj pour sa décision inspirante et réfléchie de rejeter la tentative transparente du régime saoudien de l’utiliser pour des relations publiques », s’est notamment félicité Thor Halvorssen, président de l’organisation.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom