D5-Presidence benin

C’est un secret de polichinelle. Candide Azannai n’a aucune intention de discuter avec  Patrice Talon. Il l’a clairement fait savoir en début de semaine dernière en affirmant qu’il ne dialoguait pas avec « un dictateur ». Sa position n’est pas prête de changer puisqu’il l’a encore répétée sur les ondes de BBC Afrique et d’Africa Radio en fin de semaine dernière.

“Ce n’est pas un dialogue qui est ouvert avec Patrice Talon”

Invité du “Débat” organisé par ces deux radios, Candide Azannai a indiqué que le chef de l’Etat n’est pas dans la logique du dialogue. Il a de son point de vue, tenu son discours à ceux qui sont allés le rencontrer le lundi 15 juillet dernier. « Je vais vous dire. Ce n’est pas un dialogue qui est ouvert avec Patrice Talon. Les gens qui sont partis (à la rencontre), il leur a dit : on ne discute de rien du tout. Il n’y a aucun problème dans le pays. Il y a deux lois électorales à réviser. Allez faire un autre congrès (…) Vous n’avez pas besoin de faire des congrès. Vous restez dans votre chambre et vous faites des procès-verbaux et vous amenez. C’est des conneries. On veut réviser deux lois incongrues et inappropriées. Vous dites que ces lois sont mauvaises et vous demandez aux gens d’aller se conformer à ces lois sachant pertinemment que rien ne s’appelle certificat de conformité » déplore l’ancien député.

« La position de l’opposition, c’est celle que moi je suis »

Il révèle que l’opposition a eu plusieurs réunions sous l’égide de l’ancien président Nicéphore Soglo,  après l’invitation du chef de l’Etat. Ce qui a été décidé est qu’elle ne se rendra pas au Palais de la Marina informe Candide Azannai. « La position de l’opposition, c’est celle que moi je suis. Les gens ont eu des démarches individuelles  pour aller tester quelque chose» indique l’opposant. Selon l’ancien député, les responsables de partis politiques qui voulaient aller à la réunion ont dit que leurs bureaux politiques voulaient qu’ils s’y rendent parce qu’il s’agit d’un dialogue.

« La crise post-électorale demeure intacte »

Un dialogue dont ils sont sortis déçus pour la plupart, fait observer le président du parti Restaurer l’Espoir. L’homme se dit donc conforter dans sa position. Pour lui, Patrice Talon veut retrouver une légitimité, une image qu’il a perdue. Il n’y a donc rien à attendre de ces concertations selon l’opposant pour qui la « crise post-électorale demeure intacte ».

Voir les commentaires

6 Commentaires

  1. il a fini de distribue L’argent dans la fourgonnette du véhicule poste non loin de l’assemblée en 2015.Il a maintenant ses yeux ouvert et ses pieds sur terre. Laisser le ; il comprendra qu’avant de choisir un candidat il faut bien le connaitre!

  2. Monsieur azanai vous dites : On veut réviser deux lois incongrues et inappropriées, donc pour vous les 2 lois faite au bénin pour passer de 300 partis à moins d’une dizaine est mauvaise.
    pas étonnant que vous défendez votre gagne pain qui est votre parti de quartier.
    a vous écouter, il est vrai que le ridicule ne tue pas car un gars comme vous dites que talon n’est pas démocrates mais vous le connaissez depuis bien longtemps pour faire des aller retour en France vers lui quand talon était exilé. et pendant tout ce temps vous n’avez pas vu qu’il n’était pas démocrate au point de le ramener au bénin et faire sa publicité pour que nos compatriotes votent pour lui. Pouvez vous nous éclairer et nous dire sur quelle valeur politique vous êtes devenu ami et tu appellse à voter pour lui et maintenant qu’il fait voter des lois qui ne servent pas tes intérêt tu lui fait opposition?

  3. Azannaï ; une succession d’incohérences puisque nous avons suivi l’intégralité de l’émission
    Azannaï est vraiment ridicule dans son approche de la vie politique de notre pays et de ses institutions.
    Dans un Français approximatif ; il a étalé à la face du monde ses tares et ses lacunes
    Ce n’est pas avoir eu 40 ans de vie politique qui fait de vous un analyste politique clairvoyant.
    Je ne connais pas ses motivations mais je crois comprendre que ce monsieur n’est plus à prendre au sérieux
    Il est dans un délire total qui relève de la psychiatrie.
    Je passais
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom