La semaine dernière, par un communiqué, le chef de l’Etat Patrice Talon a convié onze partis de l’opposition à une rencontre ce lundi à 17 heures (heure béninoise). Avant d’aller à cette rencontre, les forces de l’opposition multiplient les concertations. Après la réunion du jeudi dernier, ces forces se réunissent ce lundi matin à 11 heures (heure béninoise) chez l’ancien président Nicéphore Soglo.

Loading...

Pour rappel, les partis Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) de Boni Yayi, Union sociale libérale (USL) de Sébastien Ajavon, et Restaurer l’espoir de Candide Azannaï, n’avaient pas été autorisés à prendre part aux dernières élections législatives du 28 avril dernier pour défaut de certificat de conformité. Et pour la rencontre de ce soir avec le président Talon, d’autres partis de la plateforme de l’opposition y sont conviés.

Certaines ont déjà confirmé leur présence. Il s’agit des partis la Flamme renouvelée, la Force agissante, Gouverné autrement, Parti pour l’engagement et la relève et Grande solidarité républicaine. Les FCBE et l’USL ont aussi confirmé leur présence à la rencontre avec Talon. Le parti Restauré l’espoir a décidé de ne pas être présent à cette rencontre. Mais, la concertation chez l’ancien chef d’Etat, Soglo peut inverser les positions.  

Voir les commentaires

5 Commentaires

  1. Commenter : Ce qui est sûr est que ça fini par finir .Laisser ce Talon là faire ce qu’il veut .cela finira par finir et quand cela finira alors salut! la CPI pour lui .

  2. Je pense que SOGLO, représente une forme de légitimité (ancien président) et qu’au soir de sa vie, il réalise que le système politique béninois a engendrer un monstre qui est en passe de le dévorer et le Bénin avec.

    Au soir de sa vie, connaissant les hommes de sa génération et de sa classe, je pense qu’il tente de mener l’un de ses derniers combats pour stopper la pente dans laquelle le Bénin est engagé.

    \\\\///
    (@_@)

  3. Eh, le Vieux SOGLO ne veut pas deux choses.Le retour des exilés (Léhady Vinagnon).Une question,Papa SOGLO represente quel parti politique???

  4. Dialogue oui, mais il n’est pas question de céder à quoi que ce soit!!!

    Le non respect de la loi dans le cadre de l’organisation des élections passées est un motif de nullité.

    Si la cour constitutionnelle, n’est pas à la hauteur de sa tâche, le peuple souverain prendra toutes ses responsabilités pour faire appliquer la loi dans toute sa rigueur

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom