Nouvelle polémique à prévoir pour l’avionneur américain Boeing ? En effet, au mois de septembre 2018, un avion de la compagnie aérienne Air Niugini, a été forcé d’amerrir en urgence alors qu’il se trouvait en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Une vidéo de la scène, filmée depuis le cockpit, vient d’ailleurs d’être révélée.

Loading...

Ce jour-là, 48 personnes se trouvaient à bord de l’appareil. Résultat, une enquête a été ouverte et ce n’est que très récemment que le rapport final de la commission aérienne a été officiellement rendu. Toutefois, ce n’est pas l’avion qui a été mis en cause, ni même quelconque détail technique, mais bel et bien le pilote de l’appareil.

Le pilote, mis en cause

En effet, ce dernier aurait continué sa descente, sans prendre en compte les voyants de l’appareil, qui se sont allumés afin de préciser que celui-ci était trop bas. Ainsi, ce dernier a continué, sans prendre en compte le pourcentage de descente trop important dans l’IMC (indicateur concernant les conditions météorologiques) et sous le MDA (voyant concernant la procédure d’approche d’un avion).

Une personne retrouvée morte

L’avion lui, effectuait la liaison entre Port-Moresby et l’île de Pohnpei, île principale de l’archipel de la Micronésie. Une escale à Weno était alors prévue. Toutefois, l’appareil a manqué son atterrissage à l’aéroport de Chuuk, à Weno, et a donc été forcé de terminer sa course dans la mer. L’appareil lui, sombrera dans les eaux une heure après l’incident, alors qu’une personne aura trouvé la mort dans ce crash. Le corps de la victime sera retrouvé quelques jours seulement après l’incident.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom