© GUILLAUME SOUVANT / AFP

L’équipe algérienne de football s‘est qualifiée hier Jeudi pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019. Pour cela les Fennecs ont dû battre les éléphants de la Côte d’Ivoire. Le match AlgérieCôte d’Ivoire s’est soldé par un score de un but partout. Les joueurs sont ensuite allés en prolongation, puis ont été départagés par les tirs au but remportés par les algériens.

L’Algérie affrontera le Nigéria

La victoire de l’Algérie face à la Côte d’Ivoire ouvre la voie des aux demi-finales de la CAN aux Fennecs. L’équipe algérienne affrontera le Nigéria, le Dimanche 14 juillet 2019. Les supporters algériens ont laissé libre court à leur joie. En France, plusieurs villes ont été prises d’assaut par les supporters qui manifestaient leur joie. Mais ces manifestations ont fini par dégénérer, et laissé un goût amer au Rassemblement National (RN) de Marine Le pen.

Le Rassemblement National consterné par les manifestations

Les scènes de joie de la qualification de l’Algérie aux demi-finales de la CAN se sont transformées en violence. Plus de 70 personnes ont été arrêtées et d’autres gardées à vue. Le RN s’est indigné de la tournure prise par les manifestations des supporters algériens. A en croire le parti politique, ces manifestations rejettent la France.

Par conséquent, le RN exige que le ministre de l’intérieur français Christophe Castaner interdise l’accès aux champs Elysées aux supporters algériens pour le match AlgérieNigéria le 14 Juillet 2019. Cette date coïncide avec celle de la fête nationale française. De ce fait, le RN craint que le 14 Juillet se transforme en une humiliation pour la France le jour de son indépendance.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom