François de Rugy a donc décidé de quitter son poste. Sous pression depuis plusieurs jours après que les révélations se soient enchaînées au sujet de son style de vie loin d’être en adéquation avec ce que les Français attendent d’un ministre, de Rugy a finalement plié. Une annonce qu’il a lui-même confirmé sur les réseaux sociaux.

Loading...

En ce mardi 16 juillet, François de Rugy n’est donc plus ministre de la Transition écologique. En effet, depuis les révélations de Mediapart concernant ses fastueux repas organisés alors qu’il était encore président de l’Assemblée, tout s’est très vite enchaîné. Ce dernier a effectivement été épinglé pour ses 63.000 euros de travaux de rénovation effectués dans son appartement de fonction, dont 17.000 rien que pour un dressing.

Macron lâche son ministre

Soutenu dans un premier temps par le président Emmanuel Macron et son Premier ministre, Edouard Philippe, de Rugy a finalement dû se résoudre à quitter son poste. Lui qui a confié à de multiples reprises qu’il n’envisageait pas de quitter le gouvernement aurait-il été finalement lâché ses derniers soutiens ? 

Emmanuel Macron assurait hier qu’il attendait les conclusions du rapport demandé au Premier ministre avant de se projeter. Ces dernières ont-elles été loin des attentes escomptées ? La question a le mérite d’être posée, même si dans son communiqué de presse, de Rugy affirme simplement qu’il souhaite se mettre en retrait afin de mieux combattre Mediapart. Une plainte a d’ailleurs été déposée contre le média.

Mediapart signe de nouvelles révélations

De son côté, le média d’investigation continue de ne rien lâcher. Aujourd’hui, les équipes du journal affirment d’ailleurs qu’au cours des années 2013 et 2014, le député d’alors a utilisé ses indemnités représentatives de frais de mandat (IRFM) afin de payer ses cotisations d’adhérent au parti d’Europe écologie, les Verts. Une pratique juridiquement interdite, qui pourrait valoir à de Rugy de nouveaux problèmes. C’est d’ailleurs cette nouvelle révélation qui a probablement poussé le président Macron et le désormais ex-ministre de Rugy à revoir leur copie et donc, à annoncer ce départ.

Voir les commentaires

2 Commentaires

Répondre à Chat Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom