Le président Trump, comme une pierre d’achoppement dans le dégel de la guerre commerciale entre les deux pays, accusait ce  jeudi la Chine d’avoir violé la promesse faite par le président Xi Jinping en marge du G20 d’acheter davantage de produits agricoles américains. Une promesse faite en contrepartie du gel de menaces et de sanctions douanières sur les produits chinois à l’exportation.

Trump lâche du lest, mais garde la main sur le tendeur…

Après le sommet du G20 au Japon le mois dernier, le président Trump affirmait que Xi et lui avaient déclaré une trêve dans leur guerre commerciale afin que les négociations puissent se poursuivre. Trump promettait alors de ne pas imposer de nouveaux tarifs sur les produits chinois, 300 milliards de dollars supplémentaires de marchandises chinoises, et d’assouplir les restrictions imposées à la société de technologie Huawei. Et de son côté, la Chine et le président Xi s’engageaient à acheter davantage de produits cultivés par des agriculteurs américains, bien que les Chinois n’aient jamais confirmé la hausse des importations agricoles.

Aussi quand jeudi, Les données publiées par le département américain de l’Agriculture indiquaient que la Chine aurait ralenti ses achats de produits agricoles américains à la suite de la réunion du G20 ; Le président Trump publiait-il ; «Le Mexique se débrouille bien à la frontière, mais la Chine nous laisse tomber en ce sens qu’elle n’a pas acheté les produits agricoles de nos grands agriculteurs qu’ils avaient promis de faire. J’espère qu’ils vont bientôt commencer! ».

Voir les commentaires
Loading...

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom