Emmanuel Zossou vent debout contre la mafia foncière dans la ville de Porto-Novo. Le vendredi dernier, au cours d’une séance de reddition de comptes aux populations de la ville, le maire a exposé les résultats de l’audit partiel de 25 travaux de lotissement menés à Porto-Novo.

756 sinistrés réguliers qui attendent d’être recasés

Cet audit diligenté par la municipalité, a révélé des fraudes graves selon Emmanuel Zossou. Plusieurs parcelles ont par exemple été attribuée à un seul ayant droit, dénonce l’édile de la ville capitale. Des parcelles ont été signalées sur le terrain mais il n’y a aucune trace de leur existence dans les documents fonciers de la mairie. La Préfecture s’est même permis d’attribuer des parcelles à des personnes sans arrêté d’attribution. Toutes ces irrégularités offusquent Emmanuel Zossou puisqu’il y a 756 sinistrés réguliers qui attendent d’être recasés.

« Ce nombre important de sinistrés est le résultat de la mauvaise gestion foncière dans la ville de Porto-Novo » peste le maire. Il déplore par ailleurs le comportement de certains géomètres qui refusent de remettre à la mairie des registres actualisés des travaux de lotissement qu’ils ont menés par le passé pour la ville . Emmanuel Zossou dit avoir déjà saisi la Cour de répression des infractions économique et du terrorisme (Criet) pour certains cas. Un cabinet de géomètre est déjà poursuivi par la justice pour des fraudes. Ce dernier s’est occupé des travaux de lotissement de OuandoDowaAkonaboè.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Belle initiative….les géomètres du cabinet Adeye et certains membres d’association du développer et des conseillers communaux vont commencer vont commencer à avoir des soucis.
    Ces audits doivent se faire dans tous les départements du Bénin

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom