Le spectacle de la chanteuse pop américaine Maggie Lindemann a été interrompu le 21 juin dernier alors qu’elle était en pleine prestation à Kuala Lumpur. L’artiste, elle-même a été mise aux arrêts. Selon les autorités malaisiennes, cette sortie de l’interprète de « Pretty girl » ne remplissait pas les conditions pouvant lui permettre de faire une telle prestation dans le pays. A en croire les justifications produites par le responsable de l’immigration à Kuala Lumpur, Hamidi Adam, la jeune artiste américaine ne disposait pas du permis permettant à un artiste de se produire en Malaisie.

Loading...

« Elle doit faire une demande de permis professionnel… »

Toujours selon cet officiel malaisien, l’organisateur de ce spectacle avait été averti des dispositions en vigueur dans le pays mais aurait préféré faire fi des avertissements. Si « elle veut faire un concert dans notre pays, elle doit faire une demande de permis professionnel » a indiqué Hamidi Adam à nos confrères de l’agence de presse française. La chanteuse de 20 ans a été relâchée le jour suivant sa mise aux arrêts.

Sur le réseau social Instagram, elle a présenté ses excuses à tous ses fans qui avaient fait le déplacement pour le spectacle qui a connu une chute brutale. « Je m’excuse auprès de mes fans qui sont venus au concert en Malaisie » s’est-elle exprimé ce jeudi sur son compte Instagram.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom