Nadine Morano

Alors que le weekend dernier a été marqué par les différentes attaques de Nadine Morano au sujet de la nationalité et de la façon de s’habiller de la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, lundi dernier, celle-ci a persisté. Invitée sur les plateaux de la chaîne BFM TV, l’eurodéputée LR a pointé du doigt « l’hystérie médiatico-moralisatrice » et tout l’emballage médiatique autour de son tweet polémique.

Tout a ainsi débuté vendredi dernier lorsque, au moment de commenter l’actualité de Rugy, Sibeth Ndiaye affirme que les Français ont pu être choqués des fameux repas fastueux de l’ancien ministre, tout simplement parce qu’ils ont plus l’habitude de manger des kebabs que du homard. Une sortie qui a provoqué les moqueries d’une grande partie d’internet, mais surtout, les critiques d’une partie de la classe politique. Nadine Morano, figure du mouvement LR a, par exemple, décidé de monter au créneau afin de vivement réagir.

Sibeth Ndiaye, taclée, décide de réagir

Problème, sa réaction tournera vite aux accusations de racisme. Assurant que Sibeth Ndiaye racontait un peu n’importe quoi, l’élue affirme qu’elle avait désormais l’habitude d’entendre ce genre d’inepties sortir de celle qui s’habille comme dans un cirque. En outre, Morano affirmera avec force qu’il était inconcevable que Sibeth Ndiaye soit au sein du gouvernement, elle qui en serait indigne puisque française depuis trois ans. Une attaque qui a d’ailleurs fait réagir la principale intéressée, qui a affirmé, toujours sur BFM TV, que les « masques étaient tombés ».

Nadine Morano revient sur la polémique

Invitée à s’expliquer au sujet de la polémique, Nadine Morano elle, n’a pas hésité à revenir sur le sujet. Selon ses dires, Sibeth Ndiaye connaît bien les codes vestimentaires en vigueur concernant les fonctions étatiques. « Elle sait très bien qu’il n’est pas convenable de venir, accoutrée comme elle le vient dans nos cérémonies françaises » a-t-elle continué, ajoutant que la porte-parole savait très bien ce qu’elle faisait. En outre, celle-ci affirmera que la couleur de peau de cette proche d’Emmanuel Macron de la première heure, n’avait absolument rien à faire dans cette histoire.

Ainsi, selon les explications de Nadine Morano, jamais la couleur de peau de Sibeth Ndiaye n’a été citée. « Donc parce qu’elle est noire, elle dispose d’un totem d’immunité ? » se demande-t-elle, avant d’ajouter que si un ou une élue était mauvais(e), il fallait bien évidemment le dire. Considérant avoir le droit de critiquer n’importe quel membre du gouvernement, peu importe sa couleur de peau, Nadine Morano persiste et signe, elle n’hésitera pas à monter au front afin de dire tout haut ce qu’elle pense.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom