Mauvaise nouvelle pour 103 universités privées béninoises. Elles sont sur la liste provisoire des établissements à fermer dès le mois prochain. C’est la Direction des Etablissements Privés d’Enseignement Supérieur (DEPES) qui a rendu public les noms de ces universités le mercredi 21 août dernier. A la télévision nationale, Dodji Amouzouvi, le patron de la  DEPES a apporté quelques clarifications sur cette liste.

A l’en croire, les « 103 établissements privés d’enseignement supérieur et universités privées sont dans le couloir de la fermeture (…) soit parce qu’ils ont fini leur période réglementaire ou légale pour passer et ne sont pas passés ; soit parce que le constat est fait qu’ils ont fermé par eux-mêmes ». La troisième catégorie est constituée d’universités privées qui ont reçu l’autorisation de création mais ne sont pas venus à la Depes pour réclamer l’autorisation d’ouverture.

“Les listes définitives seront publiées dès la mi-septembre”

« L’autorisation de création, c’est juste trois ans (qu’on vous donne) et qui vous permet de mettre en place les infrastructures et les équipements en vue de solliciter l’ouverture. Il y a une dizaine qui sont dans ces conditions, qui ont reçu l’autorisation de création et qui ont passé plus de trois ans sans venir demander ou obtenir l’ouverture » explique Dodji Amouzouvi. Ces 103 établissements ont cependant une semaine de réclamation. Au terme de ce délai, le conseil consultatif jugera de la pertinence de leur réclamation et les listes définitives seront publiées dès la mi-septembre, selon le DEPES.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom