La centrale thermique de Maria-Gléta 2 a été mise en service hier jeudi 29 août 2019 par le ministre du plan Abdoulaye Bio Tchané. Il y a quelques minutes le président Patrice Talon a publié un post dans lequel il exprime sa joie de voir la concrétisation de ce projet.

« Je suis ravi de voir se concrétiser ce projet cher aux yeux de tout le peuple béninois. Avec méthode et rigueur, nous y sommes arrivés. L’énergie est désormais au cœur du Bénin, terre d’opportunités » a t-il écrit sur son compte Facebook. . Rappelons que cette centrale thermique peut produire une énergie qui dépasse 120 MW.

“Cette centrale a produit et peut produire pendant des années 129, 08 MW”

C’est Jean-Claude Houssou, le ministre de l’énergie qui l’a fait savoir hier lors de la cérémonie d’inauguration du joyau. « Des textes d’endurance qui ont duré des semaines et des semaines ont confirmé que cette centrale a produit et peut produire pendant des années 129, 08 MW » a déclaré le ministre qui a par ailleurs remercié son patron (Patrice Talon) pour cette œuvre.

Voir les commentaires

7 Commentaires

  1. Bravo et merci pour ce joyau quand on connaît la situation difficile qu’a traversé le Bénin sur le plan de la production énergique.
    Seul bémol, le choix d’une centrale thermique c’est à dire consommant une énergie fossile en l’occurrence le fuel pour produire de l’électricité. Il n’y rien de plus polluant.
    A l’heure où nous parlons du dérèglement climatique et de la résolution à produire de l’énergie propre, je pense qu’il existe d’autres alternatives bien qu’il fallait parer au plus pressé, dommage.

    Quelqu’un pourrait-il me répondre: Combien de turbines possède la centrale et qu’elle est la capacité de production de chaque turbine, merci d’avance

    Bon week-end

  2. Les charlatans viendront nous dire que Talon n’a rien fait depuis son avènement au pouvoir
    L’histoire retiendra que c’est lui qui l’a fait.
    Que c”est lui qui sort ce pays du délestage et de l’obscurité de l’ère Yayi .
    L’histoire retiendra que sous Talon on vit de son salaire. Que la corruption endémique qui gangrenait ce pays n’est qu’une histoire ancienne. Qu’il n’y a plus d’éléphants blanc.
    Bref; vous le porterez en triomphe dans 12 ans
    Je passais
    Le Plombier

    • Ce projet est conçu et le financement bouclé sur Yayi Boni. Il est très important de le rappeler.

      Toutefois on ne peut pas ignorer que la réalisation est aussi importante que la conception et la recherche de financement.
      Nous ne dirons donc pas que l’actuel gouvernement n’a rien fait, mais le mérite ne lui revient pas seulement.

      A Yayi Boni aussi qui a déjà réglé le problème de conception et de financement de la plus part des projets pour régler la crise énergétique avant de partir. C’est une vérité à ne pas occulter.

      • sonagnon, ce projet est conçu et son financement bouclé par Yayi Boni ? Et puis quoi encore ?

        Financement ?
        La centrale de 80MWH dont la construction a été initialement prévue pour une durée de six mois et qui a débuté en 2008, a été financé entièrement sur fond propre à hauteur d’une quarantaine de milliards. Ne viens pas me dire financement bouclé alors qu’il s’agit de la contribution directe du peuple béninois. Par ailleurs toute cette somme a été entièrement investie sans qu’on ait pu atteindre les objectifs de production. En réalité c’est une explosion qui a emporté notre économie, comme l’avait dit tout le monde à l’époque, en fumée après 4 années de construction. Cet échec, ce scandale et cet éléphant blanc étaient pour nous autres, la preuve que la corruption sévissait au plus haut sommet de l’État. En somme Maria Gléta financé sous Yayi, c’est un scandale. Viens nous dire qu’après avoir dilapidé nos fonds Yayi était allé à la recherche de nouveaux fonds sur le marché international et la question du bon sens se poserait.

        Conception ?
        Je pense que la moindre des choses que l’on puisse accepter quand on arrive pas à atteindre les objectifs que l’on s’est fixé quant à un projet de cette envergure, c’est qu’on s’est trompé au moment de la conception. Mais de 80 à 129 il y a un chemin.

        • Maria Gléta est un scandale vous dites!!!!

          Et pourquoi Saka Lafia le ministre qui a conduit les opérations n’est pas inquiété depuis????
          Pourquoi ne s’explique t il pas sur ce qui s’est passé ???
          Vous voyez que vous vous moquez du peuple béninois ???
          J’ai honte à votre place. Car ceux qui se réclament de la rupture dit on ne savent pas ce qu’on appelle la honte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom