Ce mercredi en début de soirée, un gendarme s’est suicidé à Cruas en Ardèche. L’homme était âgé de 48 ans et était le père de cinq enfants nés de trois femmes. Il s’est donné la mort à son domicile avec son arme de service. L’homme était au repos ce mercredi. La nouvelle de son suicide a été dévoilée par le parquet de Privas et une enquête est en cours auprès de la gendarmerie de Treil.

Loading...

Une enquête ouverte

Les suicides des forces de sécurité constituent une vraie préoccupation en France. L’année dernière, 33 gendarmes s’étaient donné la mort. Le gendarme décédé est le onzième à se suicider cette année selon les informations communiquées par la gendarmerie nationale. Il était un membre du peloton spécialisé de protection de la gendarmerie (PSPG) en charge de la sécurité de la centrale nucléaire EDF voisine, a indiqué le parquet. L’enquête ouverte par la gendarmerie de Treil permettra de déterminer les causes de l’acte du militaire français.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom