Simon Gauthier, Photo AFP

Il aura fallu neuf jours aux autorités, afin de retrouver le corps de Simon Gautier, ce Français de 27 ans qui était parti pour une randonnée, à 200 km de Naples. Chutant, se brisant les deux jambes, ce dernier a été retrouvé dans un ravin, à Belvedere di Ciolandrea. Il avait alors appelé les forces de l’ordre à venir le récupérer, ne pouvant toutefois indiquer avec précision l’endroit dans lequel il se trouvait.

Une véritable course contre la montre s’est donc mise en place afin de retrouver le jeune homme avant qu’il ne soit trop tard. Toutefois, neuf jours après son SOS, son corps était retrouvé. Un membre des secours alpins aurait réussi à le retrouver avec ses jumelles, découvrant le sac à dos du randonneur, avant de voir son corps, immobile, à quelques mètres. Une information confirmée par le ministre français des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. “C’est avec une très grande tristesse que j’ai appris que le corps de Simon Gautier avait été retrouvé sans vie ce soir en Itali. Je remercie les autorités italiennes qui se sont mobilisées pour le retrouver“.

Simon Gautier aurait-il pu être sauvé ?

Toutefois, de nombreuses interrogations persistent. Simon Gautier, aurait-il pu être sauvé ? Selon ses proches, les forces de l’ordre italiennes n’ont pas mis tous les moyens en place afin de vite le retrouver. En effet, le premier hélicoptère n’a décollé que 48 heures après l’appel au secours alors que, dans le même temps, les équipes sur terre n’étaient pas assez nombreuses afin de couvrir une zone de 140 km2. Ce n’est qu’après la diffusion d’une photo du randonneur dans la ville de Policastro que les choses se sont décoincées.

En effet, des témoins ont affirmé avoir vu le jeune homme prêt à passer la nuit sur une plage. Les données enregistrées ont ainsi eu pour conséquence, de resserrer les recherches autour de trois sentiers. Toute la semaine, ses proches, des bénévoles, des secouristes, et même des bergers ont arpenté la zone en tentant de le retrouver. Sportif, organisé et disposant de vivres, tout le monde avait bon espoir de le retrouver. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’experts, pompiers, secours alpins ou équipes cynophiles se sont greffées aux personnes déjà en place.

Une enquête a été ouverte

Aujourd’hui, la famille du jeune homme estime avoir été lésée et semble croire que tous les moyens n’ont pas été débloqués assez rapidement afin de permettre de le retrouver. La justice italienne a d’ailleurs décidé de lancer une enquête afin de savoir si oui ou non, il aurait été possible de le retrouver plus rapidement si les autorités avaient été plus réactives et mieux organisées. Une longue bataille judiciaire s’annonce.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom