Donald Trump n’a pas mis longtemps à riposter. En effet, après que Pékin ait annoncé son intention d’imposer de nouveaux tarifs douaniers punitifs sur pas moins de 75 milliards de dollars de produits américains, le président Trump est monté au créneau, annonçant qu’il allait relever de 5 points les droits de douane d’ores et déjà imposés sur pas moins de 550 milliards de dollars de produits chinois importés.

Loading...

Soucieux de rééquilibrer la balance commerciale entre Chine et États-Unis, le président Trump ne lâche rien et se veut très offensif. “Malheureusement, les administrations précédentes ont permis à la Chine de s’éloigner du commerce équitable et équilibré au point de devenir un lourd fardeau pour le contribuable américain“, a-t-il notamment affirmé sur Twitter, ajoutant que le monde se porterait mieux sans la Chine.

Un G7 sous tension

Une attaque franche et directe qui laisse présager de nouvelles manœuvres et qui promet un G7 plus que tendu. Déjà en froid avec la France dans le cadre de la taxe GAFA, Donald Trump va devoir faire bonne figure face à son homologue Xi Jinping lors de cette grande rencontre organisée à Biarritz, en France. Esseulé, Trump pourrait perdre gros.

Washington réplique sévèrement

Qu’à cela ne tiene, celui-ci continu de mener sa politique comme il l’entend. Ainsi, à partir du 1er octobre prochain, les taxes douanières imposées passeront de 25 à 30% sur pas moins de 250 milliards de produits chinois importés. En outre, sur les 300 milliards de dollars restant, les taxes passeront de 10 à 15% à partir du début du mois de septembre prochain, avant que la totalité de ces produits ne soient surtaxés au 15 décembre prochain. De quoi accentuer la pression sur Pékin.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom