Le parti Restaurer l’Espoir de Candide Azannai a organisé une rencontre avec « la jeunesse intellectuelle » hier mardi 03 septembre à son siège à Cotonou. Outre le président du parti, Guy Mitokpè, le secrétaire général, était également présent. Il a entretenu les jeunes sur la désignation des membres du parlement au sein du Conseil d’orientation et de supervision de la liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi). Une désignation qui n’a pas été faite suivant les textes en vigueur de son point de vue.

Loading...
Pour l’ancien député, la loi a clairement dit que sur les 11 membres qui composent le Cos-Lépi, 5 doivent provenir de la mouvance ou de la majorité parlementaire et 4 de l’opposition parlementaire. Or, l’opposition n’est plus présente à l’Assemblée nationale. « Si nous étions dans un pays qui se respecte où on tient compte des normes et valeurs démocratiques, cette assemblée devrait nous dispenser de cette désignation » a déclaré l’opposant. Il a par ailleurs rappelé l’article 7 de la loi sur le Cos-Lépi qui stipule que l’organe est doté d’un bureau de trois membres. Si le président est de la mouvance, le vice-président est de l’opposition. Dans le cas actuel, s’ils désignaient leur bureau et que le président est de la mouvance, la vice-présidence viendrait de quelle opposition, s’interroge l’ancien parlementaire qui a siégé au sein du dernier Cos-Lépi.

« Non seulement, ils volent l’Assemblée nationale, mais ils volent le fichier électoral »

Au vu de ces faits, Guy Mitokpè estime qu’il faut organiser de nouvelles élections législatives inclusives parce que désormais le fichier électoral est entre les mains d’un seul et même camp, ce qui n’est pas normal de son point de vue. Il rappelle que la seule chose qui garantissait des élections plus ou moins pacifiques au Bénin, c’est parce que l’opposition et la mouvance avaient un droit de regard sur le fichier électoral. « Les élections doivent être reprises. Non seulement, ils volent l’Assemblée nationale, mais ils volent le fichier électoral » accuse l’ex député.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom