La Cour Suprême a rendu ce jeudi 5 septembre 2019, sa décision en ce qui concerne le recours introduit auprès d’elle pour l’invalidation de l’élection du maire d’Adjohoun, Roland da Hêfa. Dans leur décision, les sages de la Cour Suprême rejettent le recours et valident l’élection du maire.

Roland da Hêfa continuera d’être le maire de la commune d’Adjohoun. Ainsi en a décidé la Cour Suprême. Dans une décision qu’elle a rendue ce jeudi 5 septembre 2019, celle-ci a rejeté le recours pour invalidation introduit auprès d’elle, le 15 juillet dernier par un des challengers du maire. L’auteur du recours reprochait à Roland da Hêfa de ne pas appartenir à la liste majoritaire au sein du conseil communal. Mais dans leur décision, les sages de la cour ont rejeté le recours et confirmé le maire à son poste.

Commune d’Adjohoun : Le maire doit remettre son poste en jeu sur instruction du ministre Alassane Seidou

L’arrêté du ministre de la décentralisation resté sans suite

Cette décision de la cour vient aussi à l’encontre du souhait du ministre de la décentralisation Alassane Séïdou. L’élection de Roland da Hêfa avait été également remise en cause par le ministre. Celui-ci, à travers un arrêté ministériel en date du 22 juillet, avait intimé l’ordre au préfet de l’Ouémé Joachim Apithy de suspendre le maire. Selon l’autorité l’élection de Roland da Hêfa était jonchée d’irrégularités et n’a pas suivi les formes.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom