Le gouvernement vient de prendre une importante décision en faveur des aspirants au métier d’enseignant communément appelés vacataires. Le conseil des ministres d’hier mercredi 25 septembre a décidé de leur offrir un contrat de travail de neuf mois. Les bénéficiaires sont en réalité, ceux-là qui ont été retenus dans la base de données élaborée par les différents ministères qui s’occupent de l’éducation nationale. Cette décision prise par le conseil des ministres a une incidence financière de seize milliards de FCFA.

15 mille 875 bénéficiaires

Elle concerne 15 mille 875 aspirants aux métiers d’enseignant. L’objectif du gouvernement est de garantir à ces derniers un emploi décent et par ricochet une amélioration de la qualité de l’enseignement. Les heureux bénéficiaires seront pris en charge par l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) dans le cadre du programme de pré-insertion dans l’enseignement.

Bénin: Le gouvernement revalorise le taux horaire des enseignants vacataires 

Les aspirants au métier d’enseignants seront donc accompagnés par cette agence pour les formalités administratives. Leur gestion au titre de l’année scolaire 2019-2020 est ainsi confié à cette Agence.

Voir les commentaires

5 Commentaires

  1. Commenter : je vous jure que le sociale n’est pas dans les mots d’ordre du gourvernement puis-que le vaccataire qui n’a que 9mois de contrat de travail a été muté de ville d’origine vers un autre ville alors qu’il y a de femme et des enfants où de marie et enfant sachant qu’il na pas la location là où il a été muté et il va payer les loyer même s’il arriverais a subvenir a tout sa pendant les trois mois de vaccance que ferrais t-il pour subvenir aux besoiens de sa fammille. QUATION MAQUE ?

  2. *Éducation Bénin*

    Les aspirants au métier d’enseignement retenus dans la base des données des compétences ont connu leurs sorts depuis la publication des listes d’affectation. Pendant que d’autres sont en joie de voir leurs noms et leurs établissements d’accueil dans la liste des affectés, d’autres sont dans l’amertume totale du fait de n’avoir pas retrouvé leur nom dans aucune des listes d’affectation sorties, alors qu’ils sont admis au test de recrutement des aspirants. Ces derniers ne sachant pas le sort qui leur est réservé, courent dans tous les sens afin de porter leurs voix aux autorités compétentes pour la résolution de leur problème. Selon l’un des aspirants non affecté interrogé sur les lieux, il se demande les raisons qui sous-tendent le fait qu’il soit admis au test et ne pas retrouvé son nom dans la liste des affectés ? Il urge que les autorités nous clarifient sur cette situation à l’en croit. Il faut rappeler que ceux qui ont vu leurs noms dans la liste des affectations sont conviés à se rapprocher des antennes de l’ANPE la plus proche d’eux pour la signature d’un contrat d’une durée de 9 mois après quoi ils prendront service le lundi 30 septembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom