Au nom du parti Restaurer l’espoir, Candide Azannaï honore la mémoire des soldats béninois décidés dimanche 8 septembre 2019 à Savè au Bénin. L’ex ministre chargé de la défense nationale présente non seulement des condoléances mais formule également des exigences pour la mémoire des disparus.

Loading...
Les Forces armées béninoises sont en deuil. Trois militaires sont décédés et cinq blessés grièvement dans un accident de circulation hier vers Gobé dans la commune de Savè. Dans un post sur sa page facebook cet après-midi, le président du parti Restaurer l’espoir (RE) exprime sa tristesse et adresse ses condoléances aux familles, aux proches des disparus, aux Forces Armées Nationales et à toutes les personnes éplorées.

« Je m’incline très respectueusement, devant les mémoires des soldats qui ont tragiquement perdu la vie. Paix à leurs Âmes. Ma vive et sincère compassion aux blessés et à toutes et à tous ceux qui sont affectés par ce triste événement qui serait survenu le dimanche 08 septembre 2019 », a-t-il écrit.

Des doléances

Candide Azannaï souhaite « que les mémoires des disparus soient honorées et que la Nation leurs octroie la juste reconnaissance». Il demande aussi « que des expertises indépendantes soient diligentées sur l’état de l’engin de transport impliqué et que toute la clarification soit effectuée au sujet des circonstances de ce drame mortel ». Rappelons que le drame s’est produit suite à l’éclatement d’une des roues à l’avant du camion qui transportait des militaires de Parakou vers leur base à Cana dans la commune d’Abomey.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom