Avant son évacuation sanitaire vers la Tunisie en juin dernier, Modeste Toboula était-il un prisonnier comme les autres ? Pour la présidente du comité de soutien aux détenus et exilés politiques du Bénin, la réponse est Non ! Mme Françoise Sossou Holonou pense même que l’ancien préfet du Littoral « n’a jamais été prisonnier ».

Loading...

« Du deux poids deux mesures »

L’invitée  de la radio Soleil FM,  dénonce le  traitement de faveur accordé à l’ex patron de la préfecture de Cotonou. A l’en croire, Modeste Toboula avait un poste téléviseur dans sa cellule à Akpro-Missérété. Ses effets personnels ont même été dégagés de sa cellule la veille de son évacuation. Ce n’est que le lendemain qu’on  apprend qu’il est malade et qu’il doit être  conduit à l’extérieur pour se faire soigner, informe Mme Holonou, qui crie à l’injustice. C’est « du deux poids deux mesures » dénonce-t-elle.

Plus de 106 détenus politiques au Bénin

La présidente du comité de soutien aux détenus et exilés politiques du Bénin assimile le cas Toboula à celui de Mohamed Atao Hinnouho. Depuis l’évacuation sanitaire de ce dernier, elle estime qu’il y a un « silence radio ». La syndicaliste se défend d’ailleurs d’assimiler ses deux individus à des prisonniers politiques; une classe dont l’effectif grossit.Pour Mme Holonou,ils sont plus de 106 actuellement au Bénin. Des efforts sont aussi faits  pour recenser le nombre d’exilés politiques, informe-t-elle.

Voir les commentaires

5 Commentaires

  1. Vinny, pourquoi n’avez vous pas le courage de faire publier ces listes sur LNT? Simplement parce que vous savez qu’il s’agit de faux et de contrevérités sanctionnées par la loi. Quant à vos élucubrations au sujet de connaissance empirique et connaissance universelle, j’en rigole, car je peux vous dispenser des cours sur ces sujets que vous présentez si maladroitement

  2. Qui sont les détenus politiques dont parle Mme Hlonon?? Des pilleurs de deniers publics qui ont saigné à blanc nos finances publiques? Donnes la liste et on verra que vous êtes dans du faux, de la délation pure et simple sans aucun fondement. Quant aux spi-wisant exilés politiques on attend de voir également la liste. Car il s’agit ni plus ni moins que de gens ayant trempé lourdement dans des détournements de deniers publics. En attendant, le train des reformes et des réalisations avance.
    En témoigne Maria Gletta 2 comparée à la friterie de Maria Gletta 1 que Yayi nous avait fourguee

    • Mon cher, laisse moi te dire que les listes circulent sur les réseaux sociaux.
      Le réveil sera très dur pour vous.
      Il n’y a pas plus dangereux que les demi lettrés qui détenant la connaissance empirique pense avoir la connaissance universelle.

  3. Haha. C’est pas nouveau ça. Il ya même une amélioration maintenant. Avant ce régime les prisonniers sortaient même. Ils pouvaient rentrer chez eux le soir pour y passer la nuit et revenir en prison le lendemain matin. Elle qui parle là elle le sait bien. Et là elle parle comme si c’est nouveau. Et la télé dans les cellules ça existe partout. Ça dépend de ta classe. On peut pas par exemple enfermer Yayi Boni dans la même cellule que Mme Holonou. Il faut arrête de nous distraire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom